Sécurité accrue et lieu saint fermé après l'attaque

JérusalemLa vieille ville de Jérusalem a pris des allures de forteresse avec une partie de ses portes sous contrôle strict et l'accès à l'esplanade des Mosquées interdit.

Des barrières ont été installées pour empêcher les voitures et les piétons de s'approcher de la porte de Damas.

Des barrières ont été installées pour empêcher les voitures et les piétons de s'approcher de la porte de Damas. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'esplanade sera rouverte dimanche, a annoncé samedi soir un communiqué du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu. «Il a été décidé de rouvrir le Mont du Temple (l'esplanade des Mosquées) progressivement demain (dimanche) pour les fidèles, les visiteurs et les touristes», a ajouté le communiqué.

Immédiatement après l'attentat de vendredi au cours duquel trois Arabes israéliens ont tué par balles deux policiers israéliens, avant d'être abattus sur l'esplanade des Mosquées, les autorités israéliennes ont exceptionnellement interdit l'accès de l'esplanade.

Les forces de l'ordre ont mis en place un dispositif impressionnant. Des barrières ont été installées pour empêcher les voitures et les piétons de s'approcher de la porte de Damas. Seuls ceux qui disposent de papiers d'identité prouvant qu'ils résident dans la vieille ville de Jérusalem ont pu passer.

Fermeture de l'esplanade des Mosquées

«Il ne s'agit pas de sécurité. Ils veulent punir les citoyens arabes de Jérusalem», s'insurge un Palestinien sur place, qui a tenté sans succès de rejoindre son lieu de travail. «Cette mosquée n'est pas seulement destinée aux musulmans. Des touristes s'y rendent. Cette ville appartient au monde. Elle doit être ouverte», s'insurge un libraire.

La porte de Jaffa était en revanche ouverte sous une très haute surveillance policière. A la porte des Lions, soit à l'endroit où l'attaque a eu lieu vendredi, la police contrôlait les cartes d'identité et les passeports.

Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a donné instruction de «renforcer de façon significative les arrangements de sécurité autour des voies d'accès au Mont du Temple». La fermeture de l'esplanade des Mosquées, le troisième lieu saint de l'islam, avait été dénoncée par les Palestiniens et dans le monde musulman. (ats/nxp)

Créé: 15.07.2017, 21h57

Articles en relation

Fusillade de grande ampleur dans la vieille-ville

Jérusalem Trois assaillants ont ouvert le feu à l'intérieur des remparts de Jérusalem. Abattus peu après, ils ont touché deux policiers qui ont succombé à leurs blessures. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.