L'alerte au tsunami, après un séisme, est levée

Papouasie-Nouvelle-GuinéeUn séisme de magnitude 7,5 sur l’échelle de Richter a été enregistré ce mardi en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Une alerte au tsunami avait été lancée.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un séisme de magnitude 7,5 s'est produit mardi au large de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, entraînant une alerte au tsunami qui a ensuite été levée, selon des instituts spécialisés.

Le séisme a eu lieu à 44 km au nord-est de Kokopo en Papouasie-Nouvelle-Guinée, selon l'institut américain de géologie USGS. Selon le Centre d'alerte des tsunamis dans le Pacifique, le séisme a été de magnitude 7,7.

Selon un correspondant de l'AFP présent à Kokopo, nombre d'habitants ont fui leur domicile pour se mettre à l'abri. «Nous ne saurons pas avant le matin s'il y a des dégâts importants, mais toute la zone est affectée par une coupure d'électricité», a-t-il expliqué. «Des répliques se font encore sentir», a-t-il ajouté.

«C'était énorme, absolument énorme. Très effrayant», a déclaré à l'AFP Megan Martin, directrice de l'hôtel Rapopo Plantation à Kokopo. «Il ne semble pas y avoir de dégâts mais nous sommes en train de vérifier».

L'épicentre se trouve dans la ceinture de feu du Pacifique, zone fréquemment touchée par les séismes.

En février 2018, un séisme de magnitude 7,5 dans le centre de la Papouasie-Nouvelle-Guinée avait fait au moins 125 morts et détruit des centaines de bâtiments.

(afp/nxp)

Créé: 14.05.2019, 15h55

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.