Sept ans de prison pour un dirigeant de VW

Moteurs truquésUn cadre du constructeur allemand, arrêté en début d'année aux Etats-Unis dans le cadre de l'affaire du «dieselgate», a été condamné mercredi.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'homme de 48 ans et de nationalité allemande, qui plaidait coupable en échange d'une réduction de peine, devra aussi s'acquitter d'une amende de 400'000 dollars, selon un porte-parole du tribunal fédéral de Détroit (Michigan).

La justice a estimé qu'il avait contribué à la fraude des logiciels de voitures diesel visant à déjouer les contrôles anti-pollution en mentant délibérément aux autorités américaines lorsque des questions autour de la pollution réelle de ces voitures ont émergé. (afp/nxp)

Créé: 06.12.2017, 22h42

Articles en relation

VW connaissait l'ampleur du scandale

Dieselgate Volkswagen a reconnu le 20 septembre 2015 avoir installé des logiciels interdits sur des centaines de milliers de véhicules diesel. Plus...

Un Suisse a contribué au dévoilement du Dieselgate

Economie Les recherches d’un ingénieur biennois, actif aux Etats-Unis, ont favorisé l’éclatement du scandale. Témoignage. Plus...

La facture du Dieselgate s'alourdit pour VW

Automobile Le rappel de ses moteurs diesel truqués 2 litres aux Etats-Unis est plus compliqué que prévu. La groupe va inscrire une charge exceptionnelle de 2,5 milliards d'euros. Plus...

Le «dieselgate» a porté préjudice au salon

Francfort L'affluence au salon de Francfort est en nette baisse par rapport à 2015. Un «contexte particulièrement difficile» est évoqué. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 12 décembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...