Pas trop sérieux

BrexitLa sortie de l'UE, un cataclysme? Mieux vaut parfois en rire. Un top 5 des histoires british de ce vendredi noir.

Donald Trump et Boris Johnson, illustration.

Donald Trump et Boris Johnson, illustration. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pétition Tous les Londoniens n’acceptent pas le verdict des urnes. Sur Change.org, plate-forme utilisée pour lancer toutes sortes de revendications, une pétition a été lancée pour demander au maire de Londres, Sadiq Khan, de proclamer l’indépendance de la ville et réclamer son adhésion à l’espace Schengen.

Vente flash Coup de pub ou non, la compagnie aérienne Ryanair a dit avoir constaté une ruée sur ses billets bradés à 9 livres 99 pour l’Europe cet été, les Britanniques craignant soudainement que leurs vacances sur le Vieux-Continent renchérissent avec la baisse de la livre. Mais son porte-parole, qui a visiblement de l’humour, a aussi avancé que ce serait sans doute la dernière bonne vente de la compagnie, puisque les Britanniques voyageront cet été pour fuir définitivement le pays.

Qui sera le Nex (i) t? Il va falloir peut-être s’habituer. Après le Brexit, les dénominations associant une nation avec la volonté de sortir de l’UE se déclinent à tout-va dans le vocabulaire politique, à l’extrême droite surtout. Czexit, Grexit, Swexit, Frexit, Nexit… Moche, non? Sur Twitter, un internaute belge suggère aussi Departugal, Italeave Fruckoff, Czechout, Oustria, Slovakout, Latervia, Byegium.

Déchaînement Sur Twitter, Britanniques et Européens se sont défoulés après l’annonce des résultats, avec le recours à l’humour pour catharsis. Parmi les innombrables photos truquées et assemblages, la paire de «clowns» Trump-Johnson.

Un tunnel à reboucher Dès la semaine prochaine, les travaux destinés à reboucher le tunnel sous la Manche vont débuter. Si, si, c’est le site satirique El Manchar qui l’annonce, en citant une soi-disant «déclaration» de la secrétaire d’Etat à l’Intérieur britannique.

Créé: 24.06.2016, 21h38

Articles en relation

Des chefs d’Etat et responsables politiques abasourdis, très réjouis ou pragmatiques

Brexit: les réactions Les réactions au vote britannique ont plu durant toute la journée de vendredi. Entre vent de panique et mines réjouies. Plus...

Les «Brexiters» libérés voient l’avenir en rose

Royaume-Uni Pour de nombreux Britanniques, le Brexit est synonyme de vie meilleure. Une fois le désordre initial passé, le pays pourra choisir sa propre destinée. Plus...

«Ce vote ne change rien pour la Suisse»

Brexit Le président du PDC, Gerhard Pfister, est confiant sur l'issue des négociations entre la Suisse et l'UE pour mettre en oeuvre l'initiative «contre l'immigration de masse». Plus...

«Nous avons maintenant un allié évident à nos côtés»

Brexit Interview Pour le conseiller national UDC Luzi Stamm, la sortie de la Grande-Bretagne de l'UE renforce la position de la Suisse. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 22 août 2019
(Image: Bénédicte ) Plus...