Seule une «action extérieure» peut expliquer le crash

ÉgypteL'Airbus était en «excellent état technique» a précisé la compagnie. De son côté, Washington doute d'un acte du groupe EI.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'Airbus A321 qui s'est écrasé samedi en Egypte était «en excellent état technique», a assuré lundi un dirigeant de la compagnie aérienne Metrojet. Seule une «action extérieure» peut expliquer le crash, a poursuivi le responsable, qui a exclu une erreur humaine.

«L'avion était en excellent état technique», a déclaré lors d'une conférence de presse Alexandre Smirnov. «Nous excluons une défaillance technique ou une erreur de pilotage», a-t-il ajouté, soulignant: «La seule cause possible est une action extérieure».

Perte «totale» du contrôle

Les pilotes de l'Airbus ont perdu le contrôle «total» de l'avion, a poursuivi le responsable. Il a précisé que les pilotes n'avaient pas «essayé d'entrer en contact radio» avec les contrôleurs aériens au sol.

Par ailleurs, un membre de la commission qui examine les enregistreurs de vol retrouvés sur le site du crash, a affirmé lundi que l'appareil n'a pas été touché de l'extérieur par un projectile.

Selon Washington, aucun signe d'un acte terroriste pour l'instant

Il n'y a «pas de signe pour l'instant» qu'un acte terroriste soit à l'origine du crash de l'avion russe dans le Sinaï, a déclaré le chef du renseignement américain, James Clapper.

Le directeur des services de renseignement américains s'est exprimé lundi à Washington. Il estime «improbable» que le groupe Etat islamique (EI) ait les moyens d'abattre un avion commercial en vol. Il a toutefois ajouté qu'il ne pouvait pas pour autant «l'exclure» complètement.

Revendication du groupe Etat islamique

«L'EI a revendiqué» ce crash, a poursuivi James Clapper, en référence aux affirmations de la branche égyptienne du groupe djihadiste Etat islamique qui a indiqué avoir agi en représailles à l'intervention russe en Syrie. «Mais nous ne savons vraiment pas» si les djihadistes ultraradicaux sont impliqués, a-t-il poursuivi.

«Une fois que les boîtes noires seront analysées (...) peut-être pourrons-nous en savoir plus», a encore dit le responsable américain. (afp/nxp)

Créé: 02.11.2015, 11h39

Articles en relation

Les familles vont identifier leurs proches

Accident d'avion en Egypte Les proches des victimes du crash d'un charter russe ont été convoqués à un crématorium de Saint-Pétersbourg. Plus...

Un avion ramène les dépouilles à Saint-Pétersbourg

Egypte Un avion transportant les corps de 144 des 224 victimes du crash d'un charter russe est arrivé à Saint-Pétersbourg. Plus...

Crash en Égypte: l'avion s'est disloqué dans les airs

Enquête Le chef des experts aéronautiques russes précise qu'il est «trop tôt pour parler de quelconques conclusions». Plus...

Crash de l'avion russe: 163 corps retrouvés

Drame en Egypte Alors que la Russie vit une journée de deuil national ce dimanche, les investigations pour comprendre le drame et retrouver les corps se poursuivent. Plus...

Les 224 occupants de l'avion russe sont morts

Crash en Egypte Les débris de l'appareil de la compagnie Metrojet ont été localisés. Tous les passagers et membres d'équipage sont morts. Il y avait 17 enfants à bord. La boîte noire a été retrouvée. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 19 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...