Passer au contenu principal

«Il y a du sexisme dans le rejet d’Hillary»

Pour la politologue Nicole Bacharan, les Américains peinent à confier à une femme les clés de la Maison-Blanche.

La politologue Nicole Bacharan.
La politologue Nicole Bacharan.
Patrice Normand

C’est une évidence pour Nicole Bacharan: la campagne de haine menée contre Hillary Clinton est révélatrice du degré de sexisme qui subsiste aux Etats-Unis «bien davantage qu’en Europe, à l’exception peut-être de la France». Historienne et politologue, cette spécialiste de la société étasunienne a publié cette année deux ouvrages: «First ladies, à la conquête de la Maison-Blanche» (chez Perrin) et «Du Sexe en Amérique, une autre histoire des Etats-Unis» (chez Laffont).

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.