Passer au contenu principal

Attentat d'IstanbulSix membres présumés de l'EI arrêtés

La police turque a interpellé six personnes en lien avec l'attaque survenue à l'aéroport d'Istanbul, le 28 juin.

Un homme rend hommage aux victimes de l'attentat de l'aéroport d'Istanbul. Six suspects, présumés membres de l'EI, ont été arrêtés. (Vendredi 8 juillet 2016)
Un homme rend hommage aux victimes de l'attentat de l'aéroport d'Istanbul. Six suspects, présumés membres de l'EI, ont été arrêtés. (Vendredi 8 juillet 2016)
Keystone
Dix-sept nouvelles personnes ont été écrouées dans le cadre de l'enquête sur l'attentat à l'aéroport d'Istanbul, le 28 juin. (Mardi 5 juillet 2016)
Dix-sept nouvelles personnes ont été écrouées dans le cadre de l'enquête sur l'attentat à l'aéroport d'Istanbul, le 28 juin. (Mardi 5 juillet 2016)
AFP
L'attaque a été menée par trois terroristes, a annoncé Vasip Sahin, le gouverneur de la première mégapole turque.
L'attaque a été menée par trois terroristes, a annoncé Vasip Sahin, le gouverneur de la première mégapole turque.
Reuters
1 / 31

Six suspects soupçonnés d'appartenir au groupe Etat islamique (EI) ont été arrêtés en lien avec l'attentat à l'aéroport Atatürk d'Istanbul, a annoncé vendredi l'agence de presse turque Dogan. Ils seraient tous de nationalité étrangère.

Trente suspects, dont au moins une dizaine de Russes, ont déjà été inculpés d'«appartenance à une organisation terroriste armée» et écroués en Turquie après le triple attentat mené par des kamikazes le 28 juin dernier dans l'un des plus grands aéroports d'Europe.

Attentat pas revendiqué

L'agence Dogan n'a pas précisé la nationalité des six étrangers arrêtés en lien avec l'attentat qui a fait 47 morts, selon le dernier bilan du ministère turc des transports. Dogan a indiqué que les six suspects avaient été arrêtés lors d'un raid jeudi de la police à Basaksehir, quartier situé dans le grand ouest d'Istanbul. Ces personnes devaient être présentées à un juge vendredi soir.

L'attentat n'a pas été revendiqué mais il «a été réalisé dans le cadre des opérations de l'EI et porte la marque de ses méthodes», avait déclaré mardi le président turc Recep Tayyip Erdogan. «Il s'agit de personnes du Daghestan, du Kirghizistan et du Tadjikistan», avait alors déclaré le chef de l'Etat turc au sujet des suspects étrangers arrêtés.

Les autorités turques ont aussi affirmé que les trois kamikazes étaient un Russe, un Ouzbek et un Kirghiz. Des médias turcs ont de leur côté identifié un Tchétchène comme étant le cerveau de l'attentat de l'aéroport. Il serait le chef de l'EI à Istanbul, selon le quotidien Hürriyet.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.