Snowden dénonce une loi de «surveillance de masse»

RussieLe whistleblower a conspué des lois «Big Brother» de la «surveillance de masse», demandant qu'elles ne soient pas promulguées.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'ex-consultant du renseignement américain Edward Snowden, réfugié en Russie, a dénoncé samedi des lois antiterroristes adoptées par les députés russes.

«La nouvelle loi russe Big Brother constitue une violation inapplicable et injustifiable des droits qui ne devrait jamais être promulguée», a écrit sur Twitter le lanceur d'alerte, qui a fui les Etats-Unis après avoir révélé l'ampleur de la surveillance menée par les services de renseignement américains.

«La surveillance de masse ne marche pas. Ce texte va coûter de l'argent et de la liberté à chaque Russe sans améliorer la sécurité», a-t-il insisté dans un autre message.

Adoptés vendredi lors de la dernière séance de la Douma (chambre basse) avant les législatives du 18 septembre, les projets de loi en question obligent en particulier les opérateurs de télécommunications et internet à stocker les messages, appels et données des utilisateurs pendant six mois pour les transmettre aux «agences gouvernementales appropriées» sur leur demande.

Les réseaux sociaux se voient également obligés de stocker les données pendant six mois, selon l'un de ces textes qui doivent encore être approuvés par le Conseil de la Fédération (chambre haute) et promulgués par M. Poutine.

Ce délai de six mois «n'est pas seulement dangereux, il est inapplicable», a prévenu M. Snowden.

Ces lois ont été dénoncées par l'opposition russe comme une tentative de «surveillance totale» de la part des autorités, mais aussi par le secteur de la haute technologie qui a critiqué un coût exorbitant.

Elles introduisent par ailleurs des peines de prison pour la non-dénonciation d'un délit, abaissent l'âge de la responsabilité pénale à 14 ans et introduisent des peines allant jusqu'à sept ans de détention pour la «justification publique du terrorisme», y compris sur internet. (afp/nxp)

Créé: 25.06.2016, 21h01

Articles en relation

Espion ou poussé à l'erreur par le FBI ?

Etats-Unis Selon l'avocat de l'officier de la marine américaine accusé d'espionnage, Edward Lin a été piégé par le FBI. Plus...

Snowden est prêt à aller en prison pour rentrer

Etats-Unis L'Américain, qui vit actuellement en Russie, a affirmé sur la BBC qu'il serait prêt à risquer l'emprisonnement pour retourner aux Etats-Unis. Plus...

Snowden arrive sur Twitter et suit le compte de la NSA

Internet L'informaticien américain à l'origine de révélations sur les programmes secrets de surveillance des Etats-Unis a fait une entrée remarquée mardi sur le réseau social. Plus...

Snowden soutient un traité de protection des citoyens

Surveillance Un collectif, soutenu par Edward Snowden et David Miranda, propose un traité qui protègerait la vie privée des citoyens. Plus...

Edward Snowden critique la Russie

Liberté d'expression L'ancien consultant de la NSA, réfugié en Russie, a critiqué la liberté d'expression de son pays d'accueil «où il n'a jamais eu l'intention d'aller. » Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.