Snowden: «si je finis à Guantanamo, je ferai avec»

JUSTICELors d'une interview accordée au Guardian, l'ancien consultant de la NSA Edward Snowden a déclaré que s'il était emprisonné à Guantanamo, il pourrait «faire avec».

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'ancien consultant de l'Agence américaine de sécurité (NSA) Edward Snowden, inculpé d'espionnage dans son pays et réfugié en Russie, a déclaré que s'il était emprisonné à Guantanamo, il pourrait «faire avec», dans une interview vidéo diffusée jeudi par le Guardian.

A l'origine de multiples révélations sur le système de surveillance des États-Unis, inculpé d'espionnage et de vol de documents appartenant à l'Etat par Washington, Edward Snowden, 31 ans, a donné seulement une poignée d'interviews depuis l'obtention d'un asile temporaire en Russie en juin dernier.

«Je n'ai jamais eu vraiment peur»

«Je n'ai jamais eu vraiment peur contrairement à ce que je pensais. Il y a toujours des questions sur ma situation, où je vais pouvoir rester et comment les choses vont évoluer», a-t-il déclaré dans un entretien de sept heures réalisé la semaine dernière à Moscou par le quotidien britannique.

«Peu importe ce qui se passe, si je finis à Guantanamo avec des chaînes, je pourrais faire avec», a-t-il ajouté. Également interrogé sur ses conditions de vie en Russie, il a assuré «qu'il a beaucoup de chance d'avoir obtenu l'asile». Son autorisation d'asile temporaire arrivant à expiration fin août, il a fait une demande de prolongation le 9 juillet.

Soupçonné par les USA d'être un espion russe

Soupçonné à plusieurs reprises d'être devenu un espion russe, il a de nouveau nié cette hypothèse. «Si le gouvernement (américain) avait le moindre signe, la moindre preuve (...) que j'étais en lien avec le gouvernement russe, cela serait en Une du New York Times d'ici l'heure du déjeuner», a-t-il encore déclaré.

Concernant la violation des données, il a également pressé «les avocats, les journalistes, les médecins, les comptables et tous ceux qui ont pour obligation de protéger les données confidentielles de leurs clients», d'accroître les systèmes de sécurité.

En 2013, les révélations d'Edward Snowden sur plusieurs programmes tentaculaires de la NSA avait permis de révéler l'ampleur de la surveillance électronique opérée dans le monde entier par les États-Unis. Ses révélations, provenant de documents volés, ont embarrassé le gouvernement américain et tendu les relations avec des pays alliés, furieux de découvrir que Washington enregistrait même les conversations privées de leurs dirigeants. (afp/nxp)

Créé: 17.07.2014, 19h33

Articles en relation

Snowden souhaite rester encore en Russie

Permis de séjour L'ex-collaborateur du renseignement américain a demandé la prolongation de son permis de séjour en Russie qui arrive à expiration en août, a annoncé mercredi son avocat russe Anatoli Koutcherena. Plus...

Les droits du livre sur Snowden vendus à Oliver Stone

Cinéma L'avocat russe d'Edward Snowden a indiqué mercredi avoir vendu les droits sur son livre sur l'ancien consultant de l'Agence américaine de sécurité (NSA) au cinéaste américain Oliver Stone. Plus...

L'affaire Snowden a terni l'image des USA

Anniversaire Opinion publique choquée, alliés ulcérés: un an après, les révélations de Edward Snowden sur les programmes de la NSA ont terni l'image des Etats-Unis. Plus...

Snowden a demandé l'asile au Brésil

Espionnage Edward Snowden affirme avoir transmis une demande formelle d'asile au Brésil, dans une interview à la chaîne de télévision brésilienne Globo diffusée dimanche soir. Plus...

Galerie photo

Petit guide des scandales de la NSA

Petit guide des scandales de la NSA De Prism à Bullrun en passant par XKeyscore, retour sur les révélations explosives d'Edward Snowden.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 19 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...