Passer au contenu principal

Indonésie / MalaisieStarbucks boycotté, pour sa défense des droits LGBT

Des organisations islamiques ont appelé mardi au boycott de la chaîne américaine de cafés, accusée de défendre la communauté LGBT.

Starbucks avait réaffirmé son soutien à la communauté LGBT en juin 2017 lors de la Pride de Seattle, où se trouve son quartier général.
Starbucks avait réaffirmé son soutien à la communauté LGBT en juin 2017 lors de la Pride de Seattle, où se trouve son quartier général.
Instagram

La deuxième organisation musulmane d'Indonésie, Muhammadiyah, reproche à Starbucks de faire campagne pour une plus large acceptation de la communauté lesbienne, gaie, bisexuelle et transgenre (LGBT) à travers le monde.

«Il est temps que le gouvernement indonésien songe à révoquer la licence de Starbucks en Indonésie, dans la mesure où l'idéologie, le commerce et la vision (de Starbucks) sont contraires à notre idéologie», a déclaré à l'AFP le chef du département des affaires économiques de Muhammadiyah, Anwar Abbas.

Un autre dirigeant de l'organisation a lui aussi appelé les musulmans à boycotter la chaîne américaine dans le pays musulman le plus peuplé au monde. «Si leur commerce consiste à renforcer la communauté LGBT, il est de notre droit d'appeler les musulmans à ne pas consommer chez Starbucks, de façon à ce que les rentrées ne soient pas utilisées pour renforcer la campagne favorable à la communauté LGBT», a déclaré à l'AFP Yunahar Ilyas, qui est aussi l'un des dirigeants du Conseil des oulémas, la plus haute instance religieuse du pays.

Aucun porte-parole de Starbucks en Indonésie, contacté par l'AFP, n'était joignable dans l'immédiat pour réagir.

Passible de peine de prison

En Malaisie, le mouvement ultra-conservateur Pribumi Perkasa Malaysia a appelé le weekend dernier les musulmans de ce pays à boycotter Starbucks pour les mêmes raisons, et demandé au gouvernement de réexaminer la licence commerciale accordée aux sociétés favorables au mariage entre personnes de même sexe, selon un porte-parole de cette organisation, Amini Amir Abdullah.

En Malaisie, l'homosexualité est illégale et passible de peines de prison. Elle n'est pas illégale en Indonésie, mais depuis quelque temps l'hostilité contre la petite communauté LGBT va croissant, et plusieurs ministres ont prononcé publiquement des propos homophobes.

AFP

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.