Statuettes d'Amazonie volées: le pape s'excuse

VaticanLe pape François demande pardon pour des statuettes indiennes qui ont été volées dans une église et jetées dans le Tibre.

Les statuettes «retrouvées dans le Tibre n'ont pas été endommagées», a souligné le Saint-Père.

Les statuettes «retrouvées dans le Tibre n'ont pas été endommagées», a souligné le Saint-Père. Image: archive/photo d'illustration/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le pape François a présenté ses excuses vendredi pour le vol dans une église de statuettes indigènes d'Amazonie représentant une femme nue enceinte, ensuite jetées dans le Tibre, des objets considérés comme «païens» par les ultra-traditionalistes.

«Ceci s'est passé à Rome et, en tant qu'évêque de ce diocèse, je demande pardon à ceux qui ont été offensés par ce geste», a déclaré le chef de l'Eglise catholique.

Une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux a montré deux hommes non identifiés allant voler cinq exemplaires de cette statuette dans une église proche du Vatican, lieu d'événements parallèles au récent synode sur l'Amazonie.

L'un d'eux emporte ensuite les statuettes sur le pont Saint-Ange, enjambant le Tibre. Il les pose sur le parapet puis les jette dans le fleuve.

Une de ces statuettes trônait avec d'autres objets symboliques de la vie en Amazonie dans une pirogue posée sur le sol de la basilique Saint-Pierre, emmenée en procession par des indigènes, le pape et des évêques jusqu'à la salle du synode au premier jour des débats.

Les statuettes en question, «retrouvées dans le Tibre, n'ont pas été endommagées», a souligné le Saint-Père.

L'acte de vandalisme a eu lieu sur fond de critiques, pendant ce synode, de catholiques ultra-conservateurs de ce qu'ils ont qualifié d'exposition d'objets indigènes «païens» pendant des célébrations liturgiques.

Ce synode, qui a duré trois semaines, a réuni 184 évêques, dont 113 originaires de neuf pays de la région amazonienne.

L'Eglise catholique, qui dispose de très peu de prêtres pour se rendre dans les zones isolées d'Amazonie, cherche à se rapprocher des indigènes, beaucoup plus énergiquement courtisés par les églises protestantes. (afp/nxp)

Créé: 25.10.2019, 20h50

Articles en relation

Le pape épingle la malbouffe

Vatican A l'occasion de la Journée mondiale de l'alimentation, le souverain pontife a critiqué les mauvaises habitudes de 700 millions de personnes en surpoids. Plus...

Le garde du corps du pape a donné sa démission

Vatican Le chef de la gendarmerie vaticane a quitté ses fonctions lundi, dans un contexte marqué par une enquête qui fâche le souverain pontife. Plus...

Le pape déplore les incendies en Amazonie

Rome Lors de l'ouverture d'une réunion à Rome consacrée à l'Amazonie, le pape François a critiqué «l'avidité des nouveaux colonialismes» qui détruit la forêt. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.