Steve Bannon interrogé sur l'affaire russe

Etats-Unis L'ancien conseiller de Donald Trump a répondu aux questions de l'équipe du procureur spécial Robert Mueller, dans le cadre de l'enquête sur une possible ingérence russe.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'ex-conseiller de la Maison Blanche Steve Bannon a été interrogé cette semaine par les enquêteurs chargés de faire la lumière sur une possible collusion entre la Russie et l'équipe de campagne de Donald Trump pour la présidentielle de 2016, a rapporté CNN jeudi soir.

Interrogatoire poussé

M. Bannon a été interrogé pendant des heures deux jours durant par l'équipe du procureur spécial Robert Mueller, a précisé la chaîne, citant une personne proche de l'enquête. L'ancien haut conseiller ultra-conservateur de M. Trump a répondu à toutes les questions qui lui ont été posées dans tous les domaines sans exclusive, a-t-elle ajouté.

Jeudi, M. Bannon a comparu devant la commission du renseignement de la Chambre des représentants. Mais, face aux représentants des deux partis, il a invoqué son droit à ne pas répondre aux questions concernant la période de transition et son séjour à la Maison Blanche.

L'équipe de M. Mueller devait également interroger M. Bannon à propos du renvoi du directeur du FBI James Comey et du conseiller présidentiel à la sécurité nationale Michael Flynn, toujours selon CNN.

Proche de l'extrême-droite

Steve Bannon a connu au plus près l'ascension de Donald Trump. Il a dirigé sa campagne dans la dernière ligne droite puis été son conseiller durant les sept premiers mois de sa présidence. L'ex-stratège a notamment participé à des réunions durant la période de transition pour la présidence qui intéressent les enquêteurs.

Nationaliste qui flirte avec l'extrême droite américaine, M. Bannon avait été poussé vers la sortie en août 2017 par Donald Trump qui considère depuis que celui-ci à «perdu la raison».

Dans le livre récemment paru de Michael Wolff, «Le feu et la fureur: dans la Maison Blanche de Trump», Steve Bannon dit notamment que Donald Trump Jr. a commis une «trahison» en rencontrant une avocate russe qui affirmait détenir des informations compromettantes sur sa rivale Hillary Clinton avant l'élection. (ats/nxp)

Créé: 16.02.2018, 09h24

Articles en relation

Trump se dit «innocenté» dans l'enquête russe

Etats-Unis Après la déclassification et la publication d'une note critique envers le FBI, le président américain s'estime lavé de tout soupçon de collusion. Plus...

Trump accuse le FBI d'avoir politisé l'enquête

Affaire russe Fait rarissime aux Etats-Unis, le président Trump mène une attaque frontale contre le FBI. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.