Les suicides atteignent 800 000 cas par an

SantéL'Organisation mondiale de la santé a publié des données sur le suicide, dont le taux mondial a reculé de 10%, mais reste toujours très élevé dans les pays riches.

Les hommes sont 1,8 fois plus affectés que les femmes et même trois fois plus dans les pays riches.

Les hommes sont 1,8 fois plus affectés que les femmes et même trois fois plus dans les pays riches. Image: Ian Espinosa/Unsplash

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une personne se suicide toutes les quarante secondes dans le monde, soit 800 000 par an. Selon les données publiées lundi à Genève par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), qui portent sur 2016, le taux mondial a toutefois reculé de près de 10% par rapport à 2010.

À la veille de la Journée mondiale de la prévention du suicide, l'institution a appelé à davantage d'efforts. Le taux s'établit à 10,5 pour 100 000. Des pays comme le Japon et la Corée du Sud ont observé d'importantes baisses.

En revanche, le continent américain est le seul où le taux a augmenté. L'accès aux armes à feu peut constituer l'une des explications, a affirmé devant la presse une responsable de la prévention du suicide à l'OMS, Alexandra Fleischmann. Le directeur général Tedros Adhanom Ghebreyesus appelle les Etats à utiliser les politiques de prévention dans leur approche nationale de santé.

En quelques années, le nombre de pays qui ont appliqué cette demande a augmenté, mais il reste trop peu élevé. Au total, 79% des suicides sont observés dans des pays à revenus bas ou intermédiaires, mais le taux est le plus élevé dans les pays riches, à 11,5 pour 100 000. Les hommes sont 1,8 fois plus affectés que les femmes et même trois fois plus dans les pays riches.

Pesticides en cause

Le rapport fait une comparaison entre pays qui met le Guyana comme celui le plus affecté et la Suisse vers le 60e rang. Mais les chiffres ne sont pas les mêmes que ceux de l'administration fédérale qui conteste les indications données par l'OMS pour la situation suisse.

«La Suisse a fait une grande avancée en se dotant d'une politique nationale de prévention» qui prend en compte toutes les composantes, a ajouté de son côté Alexandra Fleischmann. Dans ce pays, plus de 20% des suicides sont liés aux armes à feu. Une part suffisamment importante pour décider «une action» sur l'accès à celles-ci, selon Alexandra Fleischmann.

De son côté, l'organisation demande notamment des restrictions à l'accès aux pesticides, l'un des moyens les plus utilisés dans le monde. Les interdictions ont fait baisser le nombre de ces actes, notamment dans plusieurs pays comme la Corée du Sud. (ats/nxp)

Créé: 09.09.2019, 14h45

Articles en relation

Aide au suicide: 5 ans de prison requis

Muttenz (BL) Une doctoresse qui a aidé une patiente à mourir risque 5 ans de prison et 10'000 fr. d'amende. Plus...

Risque de suicide accru avec les antidépresseurs

Santé La probabilité qu'un patient se donne la mort est élevée durant la période précédant l'effet des antidépresseurs. Plus...

La révision totale de la loi sur la santé divise

Valais Le parlement valaisan est partagé sur l'inscription, dans la loi, du suicide assisté dans les EMS. Plus...

Envies suicidaires? Faites-vous aider!

Selon Stopsuicide.ch, la problématique du suicide est un sujet complexe et multiple qui ne peut s'expliquer au travers d'une réponse unique. Cette association vise à briser le tabou qui englobe le suicide afin de réfléchir aux différents moyens permettant de mettre en oeuvre une aide concrète destinée aux jeunes en souffrance.

D'autres structures comme La Main Tendue (composez le 143) et la Ligne d'aide pour jeunes (147) sont également disposées à aider.

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.