Passer au contenu principal

Surveillance d'internetLa Suisse s’active à l’ONU pour bannir les écoutes de la NSA

La Suisse s'est alliée avec d'autres nations pour mettre les Etats-Unis sous pression diplomatique dans le sillage de l'affaire Snowden. Cette alliance aimerait que l'ONU reconnaisse le droit à une sphère privée.

Edward Snowden a dénoncé pratiquement tous les grands acteurs de l'Internet contemporain. Le déficit d'image et la perte de confiance se répercutent en particulier sur les services de stockage dématérialisé, comme le nuage SkyDrive de Microsoft...
Edward Snowden a dénoncé pratiquement tous les grands acteurs de l'Internet contemporain. Le déficit d'image et la perte de confiance se répercutent en particulier sur les services de stockage dématérialisé, comme le nuage SkyDrive de Microsoft...
Keystone
Google Drive...
Google Drive...
AFP
Edward Snowden a dénoncé pratiquement tous les grands acteur de l'Internet contemporain pour leur collaboration avec la NSA.
Edward Snowden a dénoncé pratiquement tous les grands acteur de l'Internet contemporain pour leur collaboration avec la NSA.
AFP
1 / 8

Du côté de la mission américaine à l'ONU à Genève, c'est le silence radio. Pas question de communiquer au sujet de l'affaire Snowden. Et une note diplomatique de la Suisse à l'ambassade des Etats-Unis à Berne au sujet des programmes de surveillance de la NSA (Agence nationale de sécurité américaine) est également restée lettre morte. Les services américains n'ont ainsi jamais confirmé ou infirmé l'accréditation de leur ex-informaticien espion auprès de l'ONU.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.