Passer au contenu principal

Climat: la Suisse est satisfaite, mais veut des actes

Le texte adopté samedi constitue un bon compromis, selon Doris Leuthard. Mais les objectifs nationaux annoncés doivent être réalisés et contrôlés.

Quelque 200 pays, dont la Suisse, se retrouvent lundi à Bonn pour avancer vers la mise en oeuvre de l'accord de Paris. (Dimanche 29 avril 2018)
Quelque 200 pays, dont la Suisse, se retrouvent lundi à Bonn pour avancer vers la mise en oeuvre de l'accord de Paris. (Dimanche 29 avril 2018)
AFP
Selon le secrétaire général de l'ONU, grâce aux efforts des villes et des Etats, les USA sont en bonne voie d'honorer les objectifs de la COP21. (Jeudi 29 mars 2018)
Selon le secrétaire général de l'ONU, grâce aux efforts des villes et des Etats, les USA sont en bonne voie d'honorer les objectifs de la COP21. (Jeudi 29 mars 2018)
Keystone
La chanteuse britannique Charlotte Church. (Dimanche 29 novembre 2015)
La chanteuse britannique Charlotte Church. (Dimanche 29 novembre 2015)
AFP
1 / 80

La Suisse, qui s'est beaucoup engagée dans les négociations lors de la COP21 à Paris, se réjouit de l'adoption de l'accord, a indiqué samedi dans un communiqué le Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC).

«Maintenant, les actes doivent suivre les paroles: les objectifs nationaux annoncés doivent être réalisés et contrôlés, et les efforts de réduction des émissions doivent être régulièrement renforcés», a ajouté le département de Doris Leuthard, présente samedi au Bourget.

«Même si cet accord n'est pas parfait, il constitue un bon compromis», a déclaré la conseillère fédérale à l'issue de l'ultime séance plénière. A propos de la réduction des gaz à effet de serre, elle a indiqué attendre maintenant avec impatience la réaction du parlement lors de la révision de la loi sur les émissions de CO2.

Mesures à concrétiser

Pour la Suisse, estime le DETEC, le fait que les pays qualifiés de grands émetteurs sont maintenant tenus d'agir en vertu de l'accord de Paris, «est un point central» obtenu lors des pourparlers.

Mais le DETEC prévient: «Cet accord ne correspond cependant pas encore au niveau d'engagement qui serait nécessaire pour faire face à la problématique climatique». Plusieurs dispositions doivent encore être concrétisées lors des prochaines conférences sur le climat, estime-t-on à Berne. La Suisse va «continuer à s'engager pour que le cercle des donateurs financiers - que ce soit le nombre des Etats ou les moyens privés - soit élargi», conclut le DETEC.

Les Verts en veulent davantage

Jugeant satisfaisant l'accord obtenu samedi par la communauté internationale à Paris, les Verts suisses estiment que la politique climatique suisse «reste insuffisante». Selon leur vice-présidente Adèle Thorens (VD), «notre pays peut et doit mieux faire».

La politique suisse en la matière «ne suffit même pas à contribuer adéquatement à l'objectif des 2 degrés Celsius, sans parler de celui de 1,5 degré. C'est irresponsable», ont déclaré les Verts samedi dans un communiqué à l'issue de la COP21. Ils demandent à la conseillère fédérale Doris Leuthard, ainsi qu'au Conseil fédéral, «de revoir leurs positions et de passer enfin à l'action».

«Il faut prendre des mesures plus drastiques», exigent-ils. A commencer, selon eux, par «relever l'objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre de 20 à 40% d'ici à 2020». Les Verts proposent aussi que «la Suisse mette au moins 1 milliard de francs à disposition de la protection climatique globale. Et ils suggèrent de financer ce milliard grâce à une taxe CO2 «qui pénalise les pollueurs, au lieu de réduire l'aide au développement».

Action en justice

Le parti écologiste, de concert avec les ONG Noé21 et Greenpeace, menace même le Conseil fédéral d'action en justice si la Suisse «ne relève pas considérablement ses objectifs climatiques».

Moins critiques, les Verts'libéraux saluent dans un communiqué l'accord de Paris comme «un premier pas» dans la bonne direction.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.