Passer au contenu principal

Des supermarchés belges obligés de donner les invendus

En Belgique, des communes forcent les supermarchés à offrir aux œuvres caritatives les aliments encore consommables.

Dans certaines villes belges, les supermarchés n’ont plus le droit de jeter les surplus avant qu’ils ne soient périmés.
Dans certaines villes belges, les supermarchés n’ont plus le droit de jeter les surplus avant qu’ils ne soient périmés.

Il a fait fort, Frédéric Daerden. Maire de Herstal, une ville de 40'000 habitants dans la banlieue de Liège, en Belgique, il a réussi à imposer que les supermarchés ne puissent plus jeter les invendus tant qu’ils n’ont pas atteint leur date de péremption. Les magasins alimentaires sont sommés de stocker ces denrées dans de parfaites conditions d’hygiène et de les mettre à disposition des œuvres caritatives. Gracieusement, cela va de soi. Faute de quoi, leur permis d’exploitation ne sera pas renouvelé.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.