Passer au contenu principal

Swiss impose des restrictions sur le Note 7

La compagnie a interdit à bord de ses avions le téléphone portable Galaxy Note 7 de Samsung à destination des Etats-Unis, du Canada et de Hongkong.

Deux mois après le lancement de son Note 7, Samsung a arrêté la production et les ventes de cet appareil.
Deux mois après le lancement de son Note 7, Samsung a arrêté la production et les ventes de cet appareil.
Keystone

Les téléphones de Samsung à la batterie explosive sont désormais interdits par plusieurs compagnies.

«Cette interdiction a été mise en place samedi. Elle reste valable jusqu'à nouvel avis», a expliqué lundi Meike Fuhlrott, porte-parole de la compagnie aérienne aux mains de l'allemand Lufthansa.

Les autorités américaines n'autorisent plus ce smartphone sur leurs vols au départ ou à destination des Etats-Unis depuis samedi 18h. Une interdiction a aussi été prononcée pour les voyages aériens à l'intérieur du pays.

Samedi, Air Canada a également annoncé qu'il interdisait totalement ces téléphones portables à bord de ses appareils commerciaux. «Les voyageurs ne seront pas autorisés à monter à bord des avions d'Air Canada, d'Air Canada Rouge et d'Air Canada Express avec un Galaxy Note 7 sur eux ou dans leurs bagages enregistrés», avait précisé le plus important transporteur aérien du Canada dans un communiqué.

Deux mois après le lancement de son Note 7, Samsung a arrêté mardi passé la production et les ventes de cet appareil, censé être l'un de ses nouveaux produits vedettes, en raison de défauts susceptibles de provoquer une explosion. Le géant sud-coréen a également enjoint tous les propriétaires de ce smartphone à cesser immédiatement de s'en servir.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.