Le taux de participation est en hausse aux régionales

FranceLes bureaux de vote ont ouvert dimanche pour le premier tour d'élections régionales sous tension entre les attentats de Paris et la montée du FN.

Pour ces élections régionales, les électeurs ont le choix entre une dizaine de listes en moyenne par région.

Pour ces élections régionales, les électeurs ont le choix entre une dizaine de listes en moyenne par région. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le taux de participation au premier tour des régionales s'élevait dimanche à 17h00 à 43,01%, en progression de presque 4 points par rapport au scrutin régional de 2010 à la même heure (39,29%), selon les chiffres annoncés par le ministère de l'Intérieur.

Ce chiffre est légèrement supérieur au niveau de participation au premier tour des départementales de mars à la même heure (42,98%), et largement au-dessus de celui des européennes de 2014 à la même heure (35,07%).

Eléctions sous «état d'urgence»

Pour ce dernier rendez-vous électoral avant la présidentielle de 2017, 44,6 millions d'électeurs français sont appelés à élire leurs nouveaux conseils régionaux.

Trois semaines après les pires attaques sur le sol français depuis la guerre - 130 morts et des centaines de blessés - le scrutin se déroule sous «état d'urgence», avec des mesures de sécurité renforcées autour des bureaux de vote, notamment dans la capitale.

Après des percées spectaculaires l'an dernier aux municipales et aux européennes, le parti d'extrême droite Front national (FN) apparaît en mesure d'emporter au moins deux régions, voire trois, sur 13 au total, du jamais vu dans le pays.

Les têtes de liste ont voté

Le président français François Hollande a voté dimanche en début de matinée à Tulle, préfecture du département de la Corrèze, ville dont il a longtemps été maire. Contrairement à son habitude, le chef de l'Etat n'a fait aucune déclaration alors que ses concitoyens votent pour le premier tour des élections régionales.

Le Premier ministre Manuel Valls a voté dans son ancienne mairie d'Evry (Essonne). Alors que le président et son prédécesseur se sont abstenus de toute déclaration, Manuel Valls a appelé à voter: «j'espère que beaucoup de Français iront voter, surtout après les attaques terroristes. Nous sommes debout et notre arme, c'est le bulletin de vote».

Nicolas Sarkozy, dirigeant de Les Républicains a voté en compagnie de sa femme Carla Bruni-Sarkozy dans le XVIe arrondissement de Paris.

La présidente du Front national, Marine le Pen, a déposé son bulletin sous les flashes des photographes à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), et en Paca, où sa nièce Marion Maréchal-le Pen, qui porte les couleurs du mouvement, a voté en milieu de matinée à Carpentras (Vaucluse).

Prévisions

Marine Le Pen part grande favorite dans le nord (Nord-Pas-de-Calais-Picardie), où elle se présente. Sa nièce Marion Maréchal-Le Pen est aussi en pole position dans le sud, en Provence Alpes-Côte d'Azur.

L'incertitude demeure toutefois sur l'ordre d'arrivée des trois grandes forces au niveau national: la formation de droite Les Républicains (LR) et le FN, crédités de 27% à 30% d'intentions de vote, sont au coude à coude, devant le parti socialiste au pouvoir, à 22-23%. Le parti du président Hollande, à la tête depuis 2010 de toutes les régions françaises sauf une, pourrait n'en conserver que trois ou quatre.

En outre, l'abstention s'annonce forte, autour de 50%, comme c'est devenu la règle pour ce type d'élections intermédiaires. Pour mémoire, le taux d'abstention au premier tour des régionales de 2010 s'était élevé à 53,6%.

13 grandes régions métropolitaines

Le vote se déroule pour la première fois dans le cadre des 13 grandes régions métropolitaines nées d'une réforme territoriale et dans quatre régions et territoires d'outre-mer (Guadeloupe, La Réunion, Guyane, Martinique).

Les bureaux de vote sont ouverts jusqu'à 18h dans la plupart des villes, mais les électeurs peuvent voter jusqu'à 20h dans les grandes villes. (afp/nxp)

Créé: 06.12.2015, 06h24

Articles en relation

Le Monde dénonce l'«imposture» du Front national

Médias Un édito du directeur du quotidien français Le Monde fustige le Front national ; une première, à deux jours des régionales. Plus...

Ce qu'il faut savoir sur les régionales en France

Analyse Vote sanction, montée du FN, fin de la bipolarisation et guerre idéologique dans les Conseils régionaux... Ce que nous annonce les régionales. Plus...

Les attentats bousculent le jeu politique français

Elections A deux semaines des régionales, la cote de popularité de François Hollande a grimpé de huit points. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.