Des températures glaciales attendues aux Etats-Unis

IntempériesCertains secteurs des Etats du centre nord du pays, notamment dans le Minnesota et le Wisconsin, pourraient connaître dimanche soir des températures comprises entre -45 et -51 degrés.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Midwest américain pourrait connaître ce week-end ses températures les plus froides depuis 20 ans sous un afflux d’air froid venu de l’Arctique. A Chicago, dans l’Illinois, le thermomètre pourrait descendre jusqu’à moins 29 degrés Celsius.

Le service national de la météorologie rappelle que le dernier épisode de froid arctique remonte à 1994. Pittsburgh, en Pennsylvanie, pourrait enregistrer des températures de -24 degrés mardi matin.

Certains secteurs des Etats du centre nord du pays, notamment dans le Minnesota et le Wisconsin, pourraient connaître dimanche soir des températures comprises entre -45 et -51 degrés, signale le National Weather Service dans un communiqué.

Appel des autorités

Dans ces conditions de froid intenses où les engelures et l’hypothermie peuvent survenir très vite, les autorités ont demandé à la population de prendre des précautions pour ne pas s’exposer.

Dans le Minnesota, les écoles resteront fermées lundi, a ordonné le gouverneur de l’Etat, Mark Dayton. A Chicago, elles seront ouvertes lundi malgré le froid, mais les autorités soulignent que les parents peuvent décider de garder leurs enfants au chaud.

A Pittsburgh, la cérémonie d’investiture du nouveau maire, Bill Peduto, prévue lundi devant le siège de la municipalité, se fera finalement en intérieur.

Dans le Kentucky, où la couche de neige pourrait atteindre 20 cm, les autorités conseillent aux habitants d’éviter les voyages par la route et de rester chez eux. Les écoles seront fermées à Nashville, dans le Tennessee, jusqu’à mercredi.

Vols annulés

Samedi, près de 1300 vols ont été annulés et plus de 6000 autres retardés. Les aéroports O’Hare à Chicago et Newark Liberty dans le New Jersey ont été les plus affectés, selon la société FlightAware.com.

Boston, capitale du Massachusetts, a été particulièrement touchée par la première grosse tempête de 2014. La ville était recouverte de 45 cm de neige vendredi tandis que certaines localités situées au nord de la plus grande ville de la Nouvelle-Angleterre ont enregistré 60 cm de poudreuse. (afp/nxp)

Créé: 05.01.2014, 07h49

Articles en relation

Sous la neige, New York tourne au ralenti

Vague de froid De fortes chutes de neige dans le nord-est des Etats-Unis et des températures glaciales perturbent fortement les transports aériens, alors que New York tourne au ralenti, écoles et tribunaux étant fermés. Plus...

Une tempête de neige attendue sur New York

Intempéries Une alerte à la tempête hivernale a été décrétée dans les Etats de New York, du New Jersey, et de la Pennsylvanie et une partie de la Nouvelle Angleterre. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.