Une tempête meurtrit le sud-est du Brésil

IntempériesUne tempête exceptionnelle s'abat sur l'État de Minas Gerais depuis jeudi. Il y a au moins 37 morts et 25 disparus.

Entre 09H00 jeudi et 09H00 vendredi, 171,8 millimètres de pluie ont été enregistrés.

Entre 09H00 jeudi et 09H00 vendredi, 171,8 millimètres de pluie ont été enregistrés. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La violente tempête qui s'abat depuis jeudi sur l'Etat de Minas Gerais, dans le sud-est du Brésil, a déversé des quantités record de pluie par endroits, provoquant d'importantes inondations et des glissements de terrain ayant fait au moins trente-sept morts et vingt-cinq disparus.

Les autorités ont indiqué dimanche que ces intempéries exceptionnelles avaient également fait douze blessés et près de 17.000 déplacés dans les 58 municipalités de l'Etat affectées.

Les personnes décédées ont péri lors de glissements de terrain ou lors de la destruction de maisons causée par des inondations et des précipitations sans précédent.

L'Institut national de météorologie a indiqué avoir enregistré les précipitations les plus importantes jamais relevées depuis le début des mesures il y a 110 ans.

Depuis l'Inde, où il était en voyage officiel, le président Jair Bolsonaro a assuré que son gouvernement faisait «tout ce qui est possible», bien que «la zone touchée soit vaste» et qu'il soit «difficile de secourir tout le monde».

Le ministre du développement régional, Gustavo Canuto, et le gouverneur de l'Etat de Minas Gerais, Romeu Zema, ont survolé la zone sinistrée et annoncé l'octroi d'une aide immédiate de 90 millions de reales (environ 22 millions de dollars).

Les pluies se sont un peu calmées dimanche, mais les autorités ont prolongé jusqu'à vendredi leur alerte pour risques de nouveaux glissements de terrain dans le secteur de Belo Horizonte. Ils ont également conseillé aux personnes déplacées par les coulées de boues de s'abstenir pour l'instant de revenir chez elles.

Les images des télévisions locales montraient des éboulements, des maisons ensevelies, des arbres et des poteaux électriques arrachés, des rivières en crue et des quartiers inondés par cette tempête, qui touche aussi les Etats voisins de Rio de Janeiro et d'Espirito Santo.

Digue défaillante

Les fortes averses tombées sur l'Etat de Rio ont entraîné la crue de trois cours d'eau qui ont inondé sept villes du nord et du nord-ouest. Aucun décès ni blessé n'ont été signalés à ce stade.

Plusieurs routes ont été coupées par la montée des eaux et des dizaines de ponts se sont effondrés. Selon le site d'informations G1, une digue a cédé à Monjolos, une zone rurale du Minas Gerais, provoquant le débordement d'un cours d'eau qui a affecté plusieurs maisons sans faire de victime.

Vendredi, deux enfants et deux adultes ont perdu la vie dans l'effondrement de deux habitations à Ibirite.

Deux autres personnes ont péri dans l'écroulement d'habitations dans le quartier de Vila Bernardete, à Belo Horizonte. Quatre autres personnes sont mortes dans cette ville, et une à Contagem.

Ces intempéries coïncident avec le premier anniversaire de la rupture d'un barrage minier situé à Brumadinho dans l'Etat du Minas Gerais, qui a provoqué un torrent de boue de déchets de 13 millions de m3 ayant tout emporté sur son passage. Cette tragédie survenue le 25 janvier 2019 a fait 211 morts et 95 disparus.

La majorité des victimes travaillaient dans la mine Corrego do Feijao appartenant au groupe Vale, premier producteur mondial de minerai de fer.

Il y a une semaine, six personnes étaient mortes à la suite d'inondations et de glissements de terrain causés par des pluies diluviennes dans l'Etat d'Espirito Santo, dans le sud-est du Brésil. Plus de 3.000 personnes avaient dû être évacuées, selon des sources officielles. (afp/nxp)

Créé: 25.01.2020, 23h34

Articles en relation

La tempête «Gloria» a fait 12 morts et 4 disparus

Espagne Le bilan des intempéries qui ont frappé la France et l'Espagne s'est encore alourdi, vendredi. Plus...

Typhon Phanfone: le bilan grimpe à 50 morts

Philippines La tempête qui a frappé le pays le jour de Noël a fait au moins 50 morts selon un dernier bilan. Les destructions sont aussi nombreuses. Plus...

Typhon «Kammuri»: le bilan passe à quatre morts

Philippines Quatre personnes sont décédées à cause du passage de la tempête tropicale qui balaie actuellement l'archipel philippin. Le pire a été évité. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.