Les tensions avec Téhéran inquiètent l'AIEA

Nucléaire iranienL'Agence internationale de l'Energie atomique (AIEA) s'est dite «inquiète de l'augmentation des tensions» autour du programme nucléaire iranien.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il y a un mois, Téhéran a annoncé qu'il ne respecterait plus certaines des restrictions imposées par l'accord sur le nucléaire de 2015.

«J'espère qu'on pourra trouver une façon de réduire les tensions par le dialogue», a déclaré le directeur général de l'AIEA, Yukiya Amano, lundi à l'ouverture de la réunion trimestrielle du Conseil des gouverneurs. Il y a deux semaines, l'AIEA notait que les stocks d'uranium et d'eau lourde de l'Iran avaient augmenté mais restaient dans les limites fixées par l'accord.

«Comme je l'ai constamment souligné, les engagements pris par l'Iran dans l'accord de 2015 sont une avancée significative pour la vérification nucléaire» et il est donc «essentiel» que l'Iran continue à les respecter, a encore déclaré M. Amano. L'AIEA est une agence onusienne basée à Vienne.

Le 8 mai, l'Iran avait annoncé qu'après l'annonce de nouvelles sanctions américaines, il ne se sentait plus tenu par certaines des restrictions imposées par cet accord. Il faisait notamment allusion aux stocks d'eau lourde et d'uranium enrichi.

Réactions aux sanctions US

Le président américain Donald Trump avait annoncé un an plus tôt que son pays se retirait de l'accord et avait ensuite introduit des sanctions à l'encontre de la république islamique.

L'Iran a également prévenu que, si les autres pays signataires de l'accord ne se dépêchaient pas de chercher des moyens de minimiser l'effet des sanctions américaines, début juillet il cesserait également de respecter les restrictions concernant le niveau d'enrichissement de son uranium ainsi que d'éventuelles modifications de son réacteur à eau lourde d'Arak. (ats/nxp)

Créé: 10.06.2019, 13h58

Articles en relation

Macron et Trump discutent de l'Iran

France Les présidents américain et français ont évoqué de possibles négociations sur le nucléaire iranien, jeudi. Plus...

Nucléaire iranien en hausse, mais sous la limite

Accord nucléaire L'AIEA a rendu son premier rapport sur les stocks iraniens d'eau lourde et d'uranium enrichi depuis que Téhéran a déclaré n'être plus tenu aux limites autorisées. Plus...

L'Iran juge «risibles» les accusations américaines

Tensions dans le Golfe Le Ministère iranien des Affaires étrangères a fermement réfuté toute implication dans le sabotage de quatre navires le 12 mai dernier. Plus...

Ankara a cessé d'acheter du pétrole iranien

Géopolitique Pour ne pas froisser Washington, la Turquie, «en tant qu'alliée stratégique» des Etats-Unis, a renoncé au pétrole iranien. Plus...

L'Iran ne fléchit pas face aux menaces américaines

Géopolitique Le ministre des Affaires étrangères iranien a répondu aux menaces de Donald Trump et n'est pas impressionné. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.