Passer au contenu principal

HarveyLe Texas opposé au pire ouragan depuis Katrina

Harvey, qui vient de devenir un «ouragan majeur» de catégorie 4, sera «sûrement dévastateur pendant plusieurs jours».

Harvey, qui devait s'abattre sur la côte du Texas vendredi soir, est devenu un «ouragan majeur» de catégorie 4 sur une échelle de 5, avec des vents de plus de 190 km/h. Le Texas a demandé que l'état de catastrophe naturelle soit déclaré.

L'ouragan, qui devrait toucher terre non loin de la ville de Corpus Christi, s'annonce comme le plus violent à frapper les côtes américaines depuis plus d'une décennie, a annoncé le centre national des ouragans. Le gouverneur du Texas a demandé dans ce contexte l'aide du gouvernement fédéral américain pour faire face à l'ouragan, la Maison Blanche ayant annoncé que celui-ci serait «dévastateur pendant plusieurs jours».

Trump ira sur place

Donald Trump examine l'idée de décréter l'état de catastrophe naturelle, ce qui permettra de «débloquer des fonds fédéraux», a expliqué son conseiller à la sécurité intérieure, Tom Bossert.

Greg Abbott, le gouverneur du Texas, a annoncé qu'Harvey était «un ouragan très complexe et dangereux», et que son arrivée serait «un désastre majeur». «Le président va s'organiser pour se rendre au Texas en début de semaine prochaine», a indiqué dans le même temps la porte-parole de la Maison Blanche, Sarah Huckabee Sanders

Les autorités américaines exhortaient vendredi les habitants à évacuer d'urgence la zone menacée par l'ouragan. De très fortes pluies s'abattaient déjà sur le littoral de cet Etat du Sud vendredi matin. Depuis la veille les habitants vidaient les supermarchés et faisaient la queue dans les stations-services, pour constituer des réserves d'eau, de nourriture et de carburant.

Alerte ouragan

«Le Texas est sur le point de vivre un désastre très important», a mis en garde sur CNN le responsable de l'Agence fédérale des situations d'urgence (Fema), Brock Long. Michael Brennan, le responsable en chef des ouragans au NHC, a pour sa part expliqué redouter «la montée des eaux» sur la côte, avec des vagues qui pourraient atteindre de 1,8 à 3,7 mètres. «Des précipitations très importantes» avec des pointes isolées de 89 centimètres, sont également attendues, a-t-il précisé. Une alerte ouragan a été émise sur près de 500 kilomètres de littoral texan.

Harvey aura également un impact certain sur le prix du pétrole, le Texas étant un des principaux Etats pétroliers du pays. Selon Robert Yawger, conseiller pour la banque Mizuho, 35 raffineries pourraient être affectées par son passage, en particulier par les fortes pluies provoquées par l'ouragan et les coupures de courant qui pourraient en résulter. Environ 10% de la capacité de production de pétrole brut dans le Golfe du Mexique a été suspendue, et les prix de l'essence se sont déjà envolés.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.