Des tracts pro-Tsarnaev circulent au Kirghizstan

Attentat de BostonLes services de renseignement du Kirghizstan ont annoncé vendredi rechercher les auteurs de tracts largement diffusés à Bichkek en faveur de Djokhar Tsarnaev.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le principal suspect de l'attentat de Boston a passé son enfance dans cette ex-république soviétique d'Asie centrale.

Des tracts comportant des photos de Tsarnaev et l'inscription «Djokhar Tsarnaev est innocent, priez pour Djokhar» ont été collés cette semaine sur les murs de plusieurs passages souterrains, ainsi que sur la façade d'un grand magasin en plein centre de la capitale kirghize.

Les services de renseignement kirghizes «tentent de trouver les auteurs de ces tracts», a déclaré un porte-parole de leur service de presse.

Djokhar Tsarnaev, 19 ans, accusé d'avoir déposé les bombes à Boston avec son frère aîné Tamerlan, 26 ans, abattu au cours d'un échange de tirs avec la police, a passé son enfance dans une petite ville proche de Bichkek avant que sa famille ne déménage au Daguestan, dans le Caucase russe, puis aux Etats-Unis.

Tracts à Grozny

Les tracts apparus à Bichkek qualifient les accusations contre Tsarnaev de sans fondement et appellent les gens à «l'aider et à le soutenir».

Des tracts similaires sont également apparus à Grozny, la capitale de la Tchétchénie, république du Caucase russe, d'où est originaire le père des frères Tsarnaev, a affirmé le site d'information Kavkazski Ouzel (le noeud du Caucase), en publiant une photo d'un tel tract.

«Cette accusation est sans fondement, il n'y a aucune preuve contre lui», peut-on lire dans le tract qui appelle par ailleurs à aider financièrement les parents de Tsarnaev.

Un porte-parole du président tchétchène Ramzan Kadyrov, Alvi Karimov, a cependant démenti ces informations. «C'est un mensonge total. Il n'y a aucun tract ici», a-t-il déclaré à la radio russe Echo de Moscou.

L'attentat du marathon de Boston a fait trois morts et plus de 260 blessés le 15 avril. (afp/nxp)

Créé: 03.05.2013, 20h18

Articles en relation

Les frères Tsarnaev voulaient frapper le 4 juillet

Etats-Unis Les frères Tsarnaev avaient initialement prévu de commettre des attentats-suicide à l’occasion de la fête nationale américaine le 4 juillet, ont rapporté les médias vendredi. Plus...

Trois amis de Djokhar Tsarnaev arrêtés pour entrave à la justice

Attentat de Boston La police a annoncé mercredi avoir arrêté trois amis du suspect de l'attentat de Boston Djokhar Tsarnaev, des étudiants accusés d'entrave à la justice pour avoir jeté à la poubelle son ordinateur et son sac à dos. Plus...

Des étudiants proches de Djokhar en garde à vue

Attentats à Boston La police a annoncé mercredi, via Twitter, qu'elle avait arrêté trois nouveaux suspects des attentats du marathon, à proximité de Boston. Ils auraient fréquenté le frère cadet des Tsarnaev sur le campus. Plus...

L'épouse de Tamerlan Tsarnaev au cœur de l'enquête

Attentats de Boston Le FBI a prélevé des échantillons d'ADN sur Katherine Russell, l'épouse de Tamerlan, principal suspect des attentats de Boston. Il va le comparer à de l'ADN féminin retrouvé sur l'une des bombes. Plus...

Liens confirmés entre Tamerlan Tsarnaev et des islamistes

Attentats à Boston Tamerlan Tsarnaev, accusé des attentats du marathon de Boston et tué pendant la chasse à l'homme, a été en contact avec deux islamistes du Caucase du Nord tués par les forces russes. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.