La traductrice du FBI avait épousé son djihadiste

Etats-UnisUne agente chargée de surveiller un terroriste international l'avait rejoint en Syrie. Avant de réaliser son erreur et de revenir.

Denis Cuspert a fui l'Allemagne en 2012. Il combat pour l'état islamique depuis 2013 en Syrie et en Irak.

Denis Cuspert a fui l'Allemagne en 2012. Il combat pour l'état islamique depuis 2013 en Syrie et en Irak. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'histoire fait un certain bruit outre-Atlantique et en Allemagne. Une traductrice du FBI chargée de rapporter les propos d'un djihadiste allemand combattant pour l'état islamique (Daech) a fini par l'épouser, raconte CNN sur son site mardi.

Daniela Greene, qui parle couramment l'allemand, s'est vu confier en janvier 2014 par le bureau de Detroit la surveillance de Denis Cuspert. Il s'agit d'un ex-rappeur connu outre-Rhin sous le pseudonyme de Deso Dogg, qui combat sous le nom de guerre d'Abu Talha al-Almani. Elle en est tombée amoureuse.

A peine cinq semaines

La traductrice de 38 ans est allée jusqu'à prévenir Denis Cuspert qu'il était sous surveillance et en juin 2014, elle a pris un avion à destination d'Istanbul, où elle est accueillie par son prétendant. Tous deux se marient peu de temps après mais moins de cinq semaines plus tard, Daniela Greene se rend aux autorités américaines après avoir négocié son retour.

Elle se rend peut-être compte de la nature de son époux. Une vidéo datant de juillet 2014 montre en effet Denis Cuspert entouré de cadavres dans la ville de Homs en Syrie. Il apparaît également en tenant une tête fraîchement coupée.

Condamnée à son retour

Daniela Greene est arrêtée au début août et a immédiatement coopéré. Elle a été jugée en décembre 2014, souligne CNN qui s'est procuré l'acte d'accusation. Plaidant coupable de fausses déclarations dans une affaire de terrorisme international, elle a été condamnée à deux ans de prison. Elle a été libérée à l'été 2016.

L'affaire est d'autant plus embarrassante pour le FBI que sa traductrice disposait d'une autorisation top-secrète. L'agence a pris «plusieurs mesures pour identifier et réduire ses faiblesses en matière de sécurité», a-t-elle précisé à CNN. Mais pour plusieurs experts américains, si Daniela Greene a pu se rendre en Syrie dans les zones contrôlées par l'état islamique, cela n'a pas pu se faire sans l'autorisation de dirigeants.

L'ancienne traductrice travaille désormais à l'accueil dans un hôtel, toujours aux Etats-Unis. Elle n'a pas voulu s'exprimer, de crainte de mettre sa famille en danger.

Créé: 02.05.2017, 12h26

Articles en relation

La hâte de l'EI à revendiquer pose question

Champs-Elysées Il est inhabituel que Daech revendique aussi rapidement un attentat que celui des Champs-Elysées le 20 avril. Plus...

Attentat: Un message lié à «Daech» retrouvé

Champs-Elysées Selon des proches de l'enquête, un mot manuscrit reliant le tueur de Paris à l'Etat islamique a été retrouvé près du corps. Plus...

L'ONU craint la «pire catastrophe» à Mossoul

Irak La bataille pour déloger Daech de la vieille ville de Mossoul pourrait produire la pire catastrophe humanitaire du conflit. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.