Passer au contenu principal

Des trafiquants de drogue s'aidaient d'un drone

Afin de rentrer du hashich discrètement dans le pays, des trafiquants ont utilisé un drone pour surveiller la police.

Le drone (gauche) utilisé ainsi que le butin récupéré par les forces de l'ordre.
Le drone (gauche) utilisé ainsi que le butin récupéré par les forces de l'ordre.
AFP

La police espagnole a annoncé lundi avoir démantelé un réseau de trafiquants de haschich qui surveillait avec un drone l'activité de la police pour mieux débarquer la drogue sur les côtes du sud de l'Espagne.

Les douze trafiquants auraient introduit en Espagne «plus de six tonnes de haschich durant les mois de novembre et décembre (...) avec un bénéfice de quelque cinq millions d'euros», selon le communiqué de la police.

Ces dix hommes et deux femmes, de nationalité espagnole, ont été déférés devant le juge de La Linea de la Concepcion, ville de l'extrême sud du pays en première ligne dans la lutte contre l'introduction de haschich marocain. Huit d'entre eux ont été placés en détention provisoire à une date qui n'est pas précisée.

«L'un des détenus avait reçu une formation hautement spécialisée en pilotage de drones de dernière génération», a expliqué la police.

Le drone, ainsi qu'un radar et un inhibiteur de fréquences, leur servaient au moment de débarquer le haschich à l'aide d'un puissant bateau à moteur. Ce qui leur permettait de «surveiller la possible présence policière et de s'assurer de cette manière la réalisation du débarquement avec un maximum de garanties de sécurité», selon la police.

(AFP)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.