Un train déraille près de Milan et fait deux morts

ItalieLe déraillement d'un train à grande vitesse italien ce jeudi matin près de Lodi a causé la mort des deux conducteurs. On dénombre une trentaine de blessés.

L'accident s'est produit à une cinquantaine de kilomètres au sud de Milan.
Vidéo: Polizia di Stato

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un train à grande vitesse reliant Milan à Salerne (sud), a déraillé tôt jeudi matin près de Lodi, non loin de Milan. L'accident a entraîné la mort des deux conducteurs et fait une trentaine de blessés dont aucun en état grave, ont annoncé les pompiers et le préfet.

L'accident s'est produit peu après 05h30, alors qu'il faisait encore nuit, en pleine campagne à hauteur de Lodi à environ 50 km au sud de Milan, capitale économique de l'Italie, et les deux personnes décédées sont deux machinistes du train à grande vitesse Frecciarossa, a indiqué le préfet de Lodi, Marcello Cardona, venu sur place.

Le train transportait une trentaine de personnes dont les membres du personnel de bord. Le bilan définitif de l'accident, communiqué dans la matinée par la région Lombardie, fait état de deux morts - les deux machinistes, âgés de 51 et 59 ans - et 31 blessés dont quatre plus sérieusement mais leurs jours ne sont pas en danger.

Enquête ouverte

D'après les premières constatations, il semble que la motrice du train soit sortie des rails et soit allée heurter un chariot ou un boggie (chariot situé sous un véhicule ferroviaire) sur une voie parallèle avant d'aller percuter un bâtiment ferroviaire situé à plusieurs dizaines de mètres de là.

Le parquet de Lodi a ouvert une enquête sur la catastrophe pour homicides et blessures involontaires. Tout en affirmant que son parquet examinait toutes les hypothèses «sauf l'attentat», le procureur de Lodi Domenico Chiaro a précisé dans l'après-midi à la presse que «le train a déraillé à hauteur d'un aiguillage qui devait être placé dans une certaine position et l'était pas».

Les images télévisées montraient jeudi la motrice du train éventrée près du bâtiment, détachée du convoi, et la première de la dizaine de voitures composant le train couchée sur les rails, le reste du convoi étant intact.

«Un rugissement»

Des témoins, cités par la chaîne d'information en continu Rainews 24, ont dit avoir été «ballotés pendant 60 secondes comme sur les montagnes russes». «J'ai pensé mourir, je ne peux pas décrire ce qui s'est passé, je ne le réalise toujours pas, le train allait très vite. Soudainement, j'ai entendu un violent coup. Un rugissement très fort», a raconté un jeune rescapé de 21 ans, hospitalisé à Piacenza.

«Nous sommes très attristés pour les deux victimes, les deux cheminots, et nous exprimons notre solidarité envers leurs familles. On ne peut encore rien affirmer» sur les causes de l'accident, a déclaré à des journalistes le chef du gouvernement Giuseppe Conte.

Le préfet de Lodi a expliqué que «les premières investigations ont commencé pour comprendre où se situe le point zéro» du déraillement, précisant que l'«on ne peut rien affirmer encore» sur les raisons de l'accident.

Voir notre vidéo AFP sur le déraillement survenu ce 6 février 2020

Mouvement de grève

La société publique de chemins de fer Ferrovie dello Stato (FS) a indiqué que l'accident a provoqué dans un premier temps l'interruption de la circulation sur le tronçon à grande vitesse Milan-Bologne, puis des retards allant jusqu'à une heure.

Peu après le déraillement du train Frecciarossa (flèche rouge, en italien), les systèmes de sécurité à grande vitesse se sont déclenchés, bloquant les autres convois en circulation et notamment un train qui avait quitté la capitale lombarde dix minutes plus tard et qui suivait le train accidenté, a précisé FS.

Un mouvement de grève de deux heures, de 11 heures à 13 heures GMT, sera observé vendredi en Italie sur toutes les lignes ferroviaires, ont annoncé les principales confédérations syndicales du pays, qualifiant l'accident de «fait très grave et inacceptable». (ats/nxp)

Créé: 06.02.2020, 08h15

Galerie photo

Déraillement d'un train près de Milan

Déraillement d'un train près de Milan Un train à grande vitesse italien est sorti des rails ce 6 février 2020 près de Lodi. L'accident a tué deux personnes et en a blessé une trentaine d'autres.

Articles en relation

Plusieurs blessés légers en gare de Lucerne

Suisse Un train n'a pas freiné à temps lundi matin en gare de Lucerne et il a heurté un butoir. Douze personnes ont été légèrement blessées. Plus...

Déraillement d'un Intercity: aiguillage en cause

Bâle Un train Intercity de la Deutsche Bahn avait déraillé à Bâle en février dernier. L'accident n'avait fait aucun blessé. Plus...

Un train percute un rocher: un blessé

Grisons Le mécanicien d'un train a été légèrement blessé après un déraillement entre Ilanz et Disentis mercredi. Plus...

Un métro déraille à Marseille: 14 blessés

France La thèse d'un défaut technique est a priori privilégiée par les enquêteurs dans le déraillement d'un métro à Marseille «sans que l'on en connaisse la cause». Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.