Trierweiler: «Quand j'ai su, j'ai cru tomber d'un gratte-ciel»

Affaire Hollande-GayetLe magazine Paris Match consacre sa Une de jeudi à Valérie Trierweiler. L'ex-première dame est rentrée mercredi d'un voyage humanitaire en Inde.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Valérie Trierweiler l'ex-compagne de François Hollande, s'est confiée à Paris Match. Elle fait la Une du magazine qui doit sortir demain jeudi 30 janvier sous le titre «Quand j'ai su, j'ai cru tomber d'un gratte-ciel». Seule la page de couverture a été diffusée sur Twitter par le titre lui-même.

Valérie Trierweiler est toujours employée par Paris Match où elle tient une chronique littéraire. Interrogée mardi 28 janvier lors de son voyage en Inde sur son avenir dans le journalisme, elle a déclaré: «je continue mais je n'ai pas de projet, c'est trop tôt.» Elle a par contre précisé ne pas vouloir revenir au journalisme politique mais désirer s'investir davantage dans des causes humanitaires.

Pas en guerre

Lors d'une conférence de presse lundi 27 janvier, elle était revenue sur son expérience de première dame. «Le bilan, je ne sais pas si c'est à moi de le faire, ou à vous», a-t-elle dit aux journalistes. «J'y suis restée dix-neuf mois et je crois que j'ai pu découvrir des gens que je ne connaissais pas et même une partie de moi-même que j'ignorais. Je ne sortirai pas de cette expérience de la même façon qu'avant».

Par ailleurs, elle avait confié à certains journalistes qu'elle ne serait «pas en guerre avec François Hollande» avec qui elle est toujours en contact. Elle est rentrée mercredi matin en France (voir la vidéo ci-dessous).

(AEC avec agences/nxp)

Créé: 29.01.2014, 11h43

Articles en relation

Pour Valérie Trierweiler, le pouvoir a brisé son couple

Affaire Hollande-Gayet L'ex-première dame s'est confiée à des journalistes en Inde. Affirmant ne pas être «en guerre» avec Hollande, elle a laissé entendre que l'élection présidentielle pourrait être la raison de leur séparation. Plus...

Trierweiler: «Le bilan? Ce n'est pas à moi de le faire»

Affaire Hollande-Gayet En voyage humanitaire, Valérie Trierweiler tire un bilan de ses années en tant que première dame. «Je ne sortirai pas de cette expérience de la même façon qu'avant» a-t-elle déclaré. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.