Passer au contenu principal

Une Israélienne tuée après une attaque à la bombe

L'armée israélienne dénonce une «attaque terroriste» qui a eu lieu au nord de Ramallah, en Cisjordanie occupée, vendredi.

L'armée israélienne se déploie en masse dans le secteur où a eu lieu l'attaque.

Une jeune Israélienne blessée vendredi dans une attaque à la bombe près d'une colonie juive en Cisjordanie occupée a succombé à ses blessures, ont annoncé les autorités israéliennes.

«Je suis choqué et attristé par la nouvelle du meurtre de Rina, qui a été tuée ce matin dans une terrible attaque terroriste», a déclaré dans un communiqué le président israélien Reuven Rivlin. La ville où vit la famille de la victime a annoncé des funérailles dans l'après-midi.

Rina fait partie de trois Israéliens blessés vendredi dans une attaque à proximité d'une colonie juive en Cisjordanie occupée.

Dans un communiqué, l'armée israélienne a évoqué une «attaque terroriste» à proximité de la colonie de Dolev, au nord de Ramallah.

Deux blessés ont été hospitalisés à Jérusalem tandis qu'une jeune fille dans un état critique recevait des soins sur place, selon les secouristes.

L'attaque s'est produite près d'un réservoir d'eau qui sert aussi de piscines à des Israéliens et Palestiniens de la région, selon les responsables israéliens qui n'ont pas précisé les circonstances exactes de l'attaque.

Selon un journaliste de l'AFP sur place, des militaires et des policiers israéliens quadrillaient le secteur et inspectaient des véhicules en fin de matinée.

Il y a une semaine, deux jeunes Israéliens ont été blessés dans une attaque à la voiture bélier à l'entrée d'une colonie juive dans le sud de la Cisjordanie.

(AFP)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.