Un pas vers un troisième vote sur le Brexit

Royaume-UniLe président de la Chambre des communes a avalisé la tenue d'un troisième vote des députés britanniques sur le Brexit.

Chronologie d'un processus compliqué de sortie de l'Union européenne

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le président de la Chambre des communes a donné jeudi son feu vert à la tenue d'un 3ème vote des députés britanniques sur l'accord de Brexit conclu par la Première ministre Theresa May avec l'UE.

«La motion est nouvelle et substantiellement différente», a déclaré le speaker John Bercow, après avoir rejeté la tenue d'un vote la semaine dernière au motif que les députés ne pouvaient réexaminer un texte déjà rejeté. Le gouvernement a décidé de ne présenter vendredi au vote qu'une partie de l'accord, le Traité de retrait, et d'en exclure la Déclaration politique sur la future relation avec l'Union européenne (UE).

Deux refus

Le gouvernement britannique devra présenter vendredi l'accord de divorce qu'il a conclu avec l'UE pour la troisième fois aux députés, a annoncé jeudi la ministre des Relations avec le Parlement, Andrea Leadsom. Les élus ont déjà rejeté massivement ce texte par deux fois.

«Une motion sur le retrait du Royaume-Uni de l'Union européenne sera présentée vendredi», a annoncé Mme Leadsom aux députés. Les élus ont rejeté massivement ce texte par deux fois déjà, en janvier et mi-mars.

La Première ministre Theresa May a mis sa démission dans la balance pour convaincre les députés, notamment ceux de son Parti conservateur, d'adopter cet accord. Elle a assuré qu'elle quitterait le pouvoir s'ils le votaient.

Changement «substantiel»

Arguant d'une convention parlementaire remontant au XVIIe siècle et qui n'avait plus été utilisée depuis 1912, John Bercow avait décidé que le Traité de retrait de l'UE ne pourrait être réexaminé à moins d'y apporter un changement «substantiel».

Dans la foulée du refus de John Bercow, Theresa May avait réclamé aux dirigeants de l'UE un court report du Brexit, prévu initialement le 29 mars, ce qu'ils lui ont accordé sous condition: soit son accord est adopté cette semaine et le Royaume-Uni quittera l'UE le 22 mai; soit l'accord est rejeté, et Londres aura jusqu'au 12 avril pour présenter une alternative. (afp/nxp)

Créé: 28.03.2019, 13h51

Articles en relation

May annonce qu'elle démissionnera bientôt

Grande-Bretagne Mercredi, la Première ministre britannique a annoncé qu'elle voulait se retirer pour la prochaine phase du Brexit. Plus...

Les députés rejettent les variantes du Brexit

Grande-Bretagne Mercredi soir, les députés britanniques ont rejeté les diverses alternatives de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...