Une intervention se dessine en Gambie

AfriqueLa Cédéao a prévenu qu'elle chasserait le président sortant Yahya Jammeh s'il continuait de refuser de céder sa place à Adama Barrow

Une femme dans une rue vide de Banjul. (Mercredi 18 janvier 2017)

Une femme dans une rue vide de Banjul. (Mercredi 18 janvier 2017) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Plusieurs pays de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) s'apprêtaient à intervenir militairement en Gambie jeudi. Les négociations visant à convaincre le président sortant Yahya Jammeh de quitter le pourvoir ont en effet échoué.

La Cédéao a prévenu qu'elle chasserait Yahya Jammeh du pouvoir s'il continuait de refuser de céder sa place à Adama Barrow, vainqueur de l'élection présidentielle de décembre.

Le Sénégal a déployé des centaines de soldats à la frontière qu'il partage avec la Gambie et le Nigeria a placé des avions et des hélicoptères de combat en état d'alerte. Jeudi matin, le calme semblait prévaloir à Banjul, malgré les survols d'hélicoptères et les patrouilles de la police dans les rues de la capitale gambienne.

Etat d'urgence

Mercredi, le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, s'est rendu en Gambie pour y rencontrer Yahya Jammeh et tenter de trouver une issue pacifique à la crise institutionnelle que traverse l'enclave. Il s'est ensuite rendu à Dakar pour s'entretenir avec son homologue sénégalais, Macky Sall, et avec Adama Barrow.

Au pouvoir depuis le coup d'Etat de 1994, Yahya Jammeh refuse de le céder à Adama Barrow et a décrété mardi l'état d'urgence.

Son vice-président, Issatou Njie Saidy, a en revanche décidé de s'effacer, a appris Reuters jeudi de sources gouvernementales et auprès de sa famille. Le ministre de l'Education supérieure a également quitté ses fonctions, rejoignant la longue liste des ministres démissionnaires, a-t-on dit de mêmes sources.

Le vainqueur de la présidentielle devait prêter serment ce jeudi. La cérémonie prévue dans l'enceinte sportive nationale a été annulée mais elle se tiendra dans un lieu qui n'a pas été divulgué.

Deux diplomates affirment qu'elle pourrait se dérouler à l'ambassade gambienne au Sénégal. (ats/nxp)

Créé: 19.01.2017, 11h55

Articles en relation

Yahya Jammeh décrète l'état d'urgence

Gambie Le président refuse toujours de rendre le pouvoir après sa défaite face à Adama Barrow, qui doit être investi le 19 janvier. Plus...

Jammeh veut empêcher l'investiture de Barrow

Gambie Le camp de Yahya Jammeh a demandé jeudi à la Cour suprême d'empêcher l'investiture du vainqueur déclaré, Adama Barrow. Plus...

La Gambie exposée à la «folie» de son président

Afrique Yahya Jammeh refuse de quitter le pouvoir et défie les pays voisins qui lui demandent de partir. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 23 janvier 2020
(Image: Bénédicte) Plus...