Trudeau promet de mieux contrôler les armes à feu

CanadaLe Premier ministre canadien a promis mardi de durcir le contrôle des armes à feu s'il est réélu en octobre.

Justin Trudeau le 18 juillet 2019 à Montréal.

Justin Trudeau le 18 juillet 2019 à Montréal. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a promis mardi que son gouvernement proposerait de nouvelles mesures de contrôle des armes à feu s'il est réélu en octobre. Il s'est exprimé à l'occasion d'une visite à Toronto confrontée cet été à une recrudescence des fusillades.

Justin Trudeau n'a toutefois pas promis une interdiction pure et simple des armes de poing, comme le réclame notamment le maire conservateur de Toronto John Tory qu'il a rencontré mardi.

«Les récentes fusillades ont souligné la nécessité d'une politique de bon sens sur les armes à feu», a expliqué Justin Trudeau lors d'une conférence de presse avec le maire de Toronto. «Nous devons agir. Mais M. Tory et moi-même avons convenu qu'une simple politique répressive n'était pas la solution».

Toronto, plus grande ville du Canada, a connu près de 270 fusillades depuis le début de l'année, contre 248 à la même période en 2018, selon les chiffres de la police. Elles ont fait moins de morts que l'an dernier (20 contre 30), mais plus de blessés (132 contre 109).

Début août, 17 personnes ont été blessées lors de 14 fusillades distinctes autour du premier week-end dans la métropole du sud de l'Ontario. Le chef de la police a attribué l'essentiel de cette violence aux affrontements entre gangs de rue.

«Faire plus»

Même si la violence par armes à feu n'atteint pas le niveau du voisin américain, la question devrait être au coeur de la prochaine campagne électorale pour les élections législatives d'octobre au Canada. Les derniers sondages donnent le parti libéral de Justin Trudeau au coude-à-coude avec les conservateurs dirigés par Andrew Scheer.

Justin Trudeau a rappelé que son gouvernement avait déjà pris plusieurs mesures pour lutter contre la violence des armes à feu, notamment un renforcement des enquêtes lors de l'achat d'une arme ou des restrictions sur leur transport. «Nous savons qu'il faut faire plus», a ajouté le Premier ministre, qui a promis de dévoiler bientôt son programme électoral en la matière.

«Nous avons hâte de dévoiler un projet pour continuer à contrôler les armes et à investir pour rendre nos quartiers plus sûrs, et c'est exactement ce que nous ferons» si les Libéraux sont réélus lors des législatives de fin octobre, a-t-il assuré. (ats/nxp)

Créé: 13.08.2019, 23h41

Articles en relation

Les deux fugitifs se sont suicidés par arme à feu

Canada La police a précisé lundi qu'elle enquête pour déterminer si les deux armes retrouvées sont également liées aux homicides dont sont soupçonnés les deux amis d'enfance. Plus...

Armes: Trump en faveur de mesures de «bon sens»

Etats-Unis Après les tueries d'El Paso et de Dayton, le président US s'est dit favorable à des réformes sur la vente d'armes. Tout en soutenant sans réserve la NRA. Plus...

L'Amérique reste divisée sur les armes

Etats-Unis Après les terribles fusillades d'El Paso et de Dayton, le débat sur la circulation des armes à feu a repris de plus belle. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.