Passer au contenu principal

VenezuelaTrump agite la menace d'envoyer des troupes

Le président américain a fait savoir qu'il était «prêt à faire ce qui s'impose» au Venezuela, après les violents heurts de mardi à Caracas.

Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo a déclaré mercredi que le président Trump se tenait prêt, si nécessaire, à faire intervenir l'armée américaine au Venezuela, où de violents heurts ont suivi le soulèvement mardi d'un groupe de soldats contre le président Nicolas Maduro.

«Une intervention militaire est possible. Si c'est nécessaire, c'est que ce feront les Etats-Unis», a dit le chef de la diplomatie américaine.

«Nous préférerions une transition pacifique au pouvoir, avec le départ de Maduro et la tenue d'une nouvelle élection, mais le président (Trump) a clairement fait savoir qu'à un certain moment il faut savoir prendre des décisions», a poursuivi M. Pompeo. «Il est prêt à faire ce qui s'impose».

Les autorités américaines ont lancé mardi une offensive tous azimuts pour accroître la pression sur Nicolas Maduro, en alternant les mises en garde contre les derniers soutiens du président socialiste vénézuélien et en incitant les cadres du pouvoir à Caracas à faire défection et à rejoindre le camp de l'opposant Juan Guaido.

AFP

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.