Trump désavoue la CIA et soutient Assange

Etats-UnisDonald Trump désavoue les services de renseignements américains selon lesquels la Russie aurait joué un rôle dans les élections présidentielles.

Le président élu des Etats-Unis, Donald Trump. (Image d'archives)

Le président élu des Etats-Unis, Donald Trump. (Image d'archives) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Donald Trump a désavoué à nouveau mercredi les services américains de renseignement qui ont conclu à une interférence de la Russie dans la présidentielle, et apporté du crédit au site Wikileaks.

Selon ce dernier, Moscou n'est pas à l'origine des piratages informatiques dans la campagne électorale.

Le fondateur du site Wikileaks «Julian Assange a dit 'qu'un ado de 14 ans pouvait avoir piraté (John) Podesta' - alors pourquoi le parti démocrate a-t-il été si négligent? (Assange) a aussi dit que les Russes ne lui avaient pas transmis les informations», a écrit mercredi matin dans un tweet le futur président des Etats-Unis.

Les services américains de renseignement, mais aussi des entreprises privées de sécurité informatique à priori indépendantes, affirment - sans pour l'instant avoir donné publiquement des preuves tangibles - que Moscou est à l'origine de fuites de courriels du parti démocrate et de John Podesta, le directeur de campagne de Hillary Clinton.

L'administration est convaincue que la publication de ces courriels par Wikileaks était destinée à favoriser Donald Trump.

Sanctions

La Maison Blanche prend ces allégations assez au sérieux pour avoir pris de sévères sanctions contre deux services russes de renseignement et déclaré 35 agents russes basés aux Etats-Unis personae non gratae.

La CIA est convaincue que ce sont les Russes qui ont donné les courriels à Wikileaks. Julian Assange a toujours démenti avec véhémence.

Conclusions rejetées

M. Obama a demandé un rapport aux services de renseignement détaillant le piratage et souhaite qu'il soit publié avant qu'il ne quitte le pouvoir le 20 janvier. Des auditions sont également prévues sur cette affaire au Congrès.

L'équipe de M. Trump avait aussi rejeté les conclusions de la CIA, jugeant que les analystes qui y sont parvenus «sont les mêmes que ceux qui disaient que (l'ancien président irakien) Saddam Hussein disposait d'armes de destruction massive».

Mardi soir, Donald Trump a encore douté des conclusions des services de renseignement, suggérant qu'un briefing avec eux avait été reporté. (ats/nxp)

Créé: 04.01.2017, 16h38

Articles en relation

Première conférence de presse de Trump le 11 janvier

Etats-Unis Le président élu doit répondre notamment aux questions sur son conflit d'intérêts. Plus...

Le bureau d'éthique parlementaire gardera son pouvoir

Etats-Unis Suite à un tweet de Trump, les républicains renoncent à réduire les pouvoirs de l'organisme indépendant chargé d'enquêter sur les violations éthiques des élus. Plus...

Fabrication US: Trump menace General Motors

Etats-Unis General Motors fabrique en partie ses voitures au Mexique et importe le tout aux Etats-Unis hors taxe. Une situation anormale selon le nouveau président américain. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.