Trump rencontre Charles, le «prince des baleines»

Etats-UnisLe président américain a ajouté dans un tweet un «h» malencontreux à Wales (Galles), affublant du même coup le prince Charles du titre de «prince des baleines».

Donald Trump a vanté sa rencontre avec le prince d'Angleterre Charles, au prix d'une faute mémorable.

Donald Trump a vanté sa rencontre avec le prince d'Angleterre Charles, au prix d'une faute mémorable. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les fautes de frappe, d'orthographe et de syntaxe du président américain Donald Trump sur Twitter ne se comptent plus. Mais celle de jeudi devrait rester célèbre.

Evoquant sa récente rencontre à Londres avec le prince d'Angleterre Charles, il a ajouté un «h» malencontreux à Wales (Galles), l'affublant du même coup du titre de «prince des baleines».

Il a rapidement corrigé le tir pour redonner au fils aîné d'Elizabeth II son véritable titre de prince de Galles, mais le mal était fait. Un concours des jeux de mots avait déjà été lancé sur les réseaux sociaux.

«Je parle tous les jours avec des 'gouvernements étrangers'. Je viens de rencontrer la reine d'Angleterre, le prince des baleines, le premier ministre du Royaume-Uni, le président français et le président polonais», a écrit sur Twitter le 45e président des Etats-Unis. (ats/nxp)

Créé: 14.06.2019, 07h18

Articles en relation

La porte-parole de la Maison Blanche s'en va

États-Unis Sarah Sanders va retourner dans l'Arkansas, a annoncé le président Donald Trump, jeudi. Plus...

Aide étrangère sur ses rivaux? Trump dit oui

États-Unis Preneur d'aide étrangère pour attaquer ses rivaux, Donald Trump a suscité jeudi un nouveau tollé aux États-Unis. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.