Passer au contenu principal

Ce que Trump reproche à Erdogan

Alors que la Turquie traverse une grave crise monétaire, ses relations avec Washington sont très tendues. Voici les raisons de sa brouille.

Les prix à la consommation en Turquie ont augmenté de 16%.
Les prix à la consommation en Turquie ont augmenté de 16%.
Yasin Akgul/AFP

UNE LIVRE TURQUE qui perd 70% de sa valeur en deux ans, une inflation de 16%, un déficit chronique de la balance commerciale courante, une dette extérieure de 467 milliards de dollars, une bulle immobilière qui se traduit déjà par une augmentation de 37% des faillites dans ce secteur en 2017, et de 120% dans celui des travaux publics, outre la hausse des taxes à l’importation sur l’acier et l’aluminium turcs décrétée par Donald Trump au motif que la Turquie refuse de libérer Andrew Brunson, un pasteur américain maintenu en résidence surveillée depuis dix-huit mois en Turquie: voilà de quoi saper la confiance de plus d’un investisseur.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.