Trump s'est enrichi «en détruisant d'autres gens»

Hillary ClintonHillary Clinton a violemment attaqué mercredi Donald Trump sur son bilan d'homme d'affaires et notamment ses casinos.

Les deux prétendants à la Maison-Blanche se livrent une guerre ouverte depuis des mois.

Les deux prétendants à la Maison-Blanche se livrent une guerre ouverte depuis des mois. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Mme Clinton avait choisi pour ses attaques la ville d'Atlantic City sur la côte Est, où l'hôtel casino Trump Plaza a été fermé en septembre 2014, le Trump Marina a été revendu à perte il y a cinq ans, et le Trump Taj Mahal a également été revendu.

«Nous n'allons pas le laisser faire à notre pays ce qu'il a fait à ses affaires», a-t-elle déclaré, racontant comment il avait «intentionnellement accumulé les dettes (...) emprunté à de hauts taux d'intérêt», puis été incapable de rembourser et avait déposé le bilan «non pas une fois, non pas deux fois, mais quatre fois».

«Il a convaincu d'autres gens que ses propriétés à Atlantic City étaient un très bon investissement (...) Quand ce casino s'est effondré, à cause de sa mauvaise gestion, des centaines de personnes ont perdu leur emploi. Les actionnaires ont été anéantis, les prêteurs ont perdu de l'argent. Beaucoup de petites entreprises ont eu de grosses pertes, beaucoup ont fait faillite. Mais Donald Trump est parti avec des millions», a déclaré Mme Clinton, qui parlait devant le Trump Plaza fermé.

Donald Trump «n'a pas seulement profité des investisseurs, il a aussi profité des travailleurs», a-t-elle insisté, affirmant qu'il avait été impliqué dans «plus de 3.500 procès ces 30 dernières années». «Beaucoup étaient intentés par des Américains ordinaires qui ont travaillé pour Donald Trump et n'ont jamais été payés», a-t-elle ajouté.

Silence radio à propos des emails

«Je veux que vous compreniez que ce qu'il a fait à Atlantic City est exactement ce qu'il fera en novembre s'il gagne» l'élection présidentielle, a ajouté la candidate démocrate, vivement critiquée la veille par le directeur du FBI dans l'affaire de ses emails, même si elle a échappé aux poursuites. Elle n'a pas abordé le sujet mercredi.

«En Amérique, nous ne reprochons pas aux gens d'avoir du succès, mais nous le faisons, s'ils deviennent riches en détruisant au passage d'autres gens», a-t-elle ajouté.

Donald Trump a immédiatement riposté en expliquant dans un communiqué qu'il avait eu beaucoup de succès dans ses affaires, et que l'utilisation de la loi sur les faillites était une pratique courante pour «restructurer une entreprise et finalement sauver des emplois».

«J'ai fait beaucoup d'argent à Atlantic City, j'en suis parti il y a sept ans», a-t-il aussi expliqué sur Twitter, accusant les démocrates locaux d'avoir ensuite pris de mauvaises décisions et d'avoir «détruit» la ville.

(afp/nxp)

Créé: 06.07.2016, 21h40

Articles en relation

Trump, un «homme libre» selon Marine Le Pen

Présidentielle américaine Pour la présidente du Front national, partisane du «tout sauf Hillary», Donald Trump «ne mérite ni excès de compliments ni excès d'opprobre». Plus...

Obama: «Je crois en Hillary Clinton»

Présidentielle américaine Le président américain a participé à un premier meeting de soutien à Clinton. Plus...

Le FBI recommande de ne pas poursuivre Hillary

Etats-Unis Le FBI a transmis mardi son dossier d'enquête dans le cadre de l'affaire des emails d'Hillary Clinton. Plus...

Hillary Clinton entendue par le FBI

USA La politicienne avait utilisé une messagerie privée a titre professionnel lorsqu'elle était secrétaire d'Etat. Elle a livré son témoignage au FBI samedi. Plus...

La ministre de la Justice se met en retrait

Emails d'Hillary Clinton Afin d'éviter d'être accusée de prendre parti pour Hillary Clinton, la ministre de la Justice a préféré se retirer de l'enquête des emails. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.