Passer au contenu principal

«La Turquie devient une sombre dictature»

Benjamin Netanyahu a répondu sèchement au président Erdogan qui avait traité Israël d'Etat «le plus fasciste et raciste au monde».

Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.
Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.
Keystone

Tensions palpables entre l'Etat d'Israël et la Turquie qui s'envoient des insultes.

Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a affirmé mardi que la Turquie sous Recep Tayyip Erdogan devenait une «sombre dictature», en réponse au président turc qui a qualifié Israël d'Etat «le plus fasciste et raciste au monde».

«Erdogan massacre des Syriens et des Kurdes et emprisonne des dizaines de milliers de Turcs (...) Sous son pouvoir, la Turquie devient une sombre dictature», a affirmé M. Netanyahu dans un communiqué, à la suite de déclarations virulentes du président turc contre le récent vote d'une loi définissant Israël comme «l'Etat nation du peuple juif».

(AFP)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.