La Turquie s'en prend à Emmanuel Macron

Génocide arménienAnkara n'a pas apprécié que la France fasse du 24 avril une journée nationale de commémoration du génocide arménien.

La Turquie refuse de voir le 24 avril journée de commémoration du génocide arménien en France.

La Turquie refuse de voir le 24 avril journée de commémoration du génocide arménien en France. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Turquie a condamné mercredi la décision du président français Emmanuel Macron d'instaurer une journée de commémoration du génocide arménien de 1915. Une qualification qu'Ankara rejette.

«Nous condamnons et refusons les tentatives de M. Macron, qui connaît des problèmes politiques dans son pays, de transformer en affaire politique des faits historiques pour sauver la mise», a déclaré dans un communiqué le porte-parole de la présidence turque, Ibrahim Kalin.

M. Macron a annoncé mardi soir que la France, pays où vit une importante communauté arménienne, «fera dans les prochaines semaines du 24 avril une journée nationale de commémoration du génocide arménien».

Les Arméniens estiment que 1,5 million des leurs ont été tués de manière systématique par les troupes de l'Empire ottoman pendant la Première Guerre mondiale. Mais Ankara rejette l'utilisation du terme «génocide», évoquant des massacres réciproques sur fond de guerre civile et de famine ayant fait des centaines de milliers de morts dans les deux camps. (ats/nxp)

Créé: 06.02.2019, 10h58

Articles en relation

Paris va commémorer le génocide arménien

Histoire Emmanuel Macron va faire du 24 avril la journée nationale de commémoration du génocide arménien. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 12 décembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...