L'UE «intensifie» sa surveillance aérienne

ImmigrationL'opération européenne Sophia de lutte contre les passeurs de migrants, privée de moyens navals, va concentrer ses efforts dans la surveillance aérienne.

Faute de bateaux, la mission Sophia se rabat sur la surveillance aérienne.

Faute de bateaux, la mission Sophia se rabat sur la surveillance aérienne. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'opération européenne Sophia de lutte contre les passeurs de migrants va «intensifier» sa surveillance aérienne en Méditerranée. Elle veut ainsi pallier à la suspension de ses moyens navals, décidée sous la pression de Rome, a annoncé vendredi le Conseil de l'UE.

Le mandat de Sophia a été prolongé vendredi de six mois, jusqu'au 30 septembre 2019. Une «suspension temporaire du déploiement des moyens navals de l'opération» a toutefois été décidée, a indiqué l'instance regroupant les pays de l'UE dans un communiqué, confirmant un accord de principe trouvé mercredi.

«L'opération continuera d'exécuter son mandat en conséquence, en intensifiant la surveillance par des moyens aériens ainsi qu'en renforçant le soutien apporté aux garde-côtes libyens et à la marine libyenne», a ajouté le Conseil. Outre la lutte contre les passeurs, Sophia «mène des activités de surveillance et recueille des informations sur le trafic d'exportations de pétrole en provenance de Libye», souligne l'institution.

Bras de fer

Cette mission militaire avait été lancée en 2015 après une série de naufrages pour lutter contre les réseaux de passeurs en Méditerranée. Son quartier général est installé à Rome, mais elle est sur la sellette depuis que la coalition au pouvoir en Italie demande une refonte de son fonctionnement.

Faute d'accord sur un partage de l'accueil des migrants secourus en mer, le ministre de l'Intérieur italien Matteo Salvini exige que l'UE revienne sur la règle voulant que les migrants secourus par Sophia soient systématiquement débarqués en Italie. C'est ce bras de fer qui menace l'existence de l'opération et qui a mené au compromis provisoire entre Etats membres.

«L'opération Sophia est une opération navale. C'est clair que sans les moyens maritimes, elle ne sera plus à même d'appliquer efficacement son mandat», avait déploré mercredi une porte-parole du service diplomatique de la Commission européenne.

Face à une situation qu'elle jugeait bloquée depuis des mois, l'Allemagne avait décidé en janvier de ne pas remplacer sa frégate opérant dans la zone, l'Augsburg. Et de fait, l'opération Sophia n'a plus mené d'opérations de secours depuis l'été 2018. (ats/nxp)

Créé: 29.03.2019, 17h33

Galerie photo

 Crise migratoire: le drame des migrants en Méditerranée (Juillet 2017-24 juin 2018))

Crise migratoire: le drame des migrants en Méditerranée (Juillet 2017-24 juin 2018)) Les migrants et les réfugiés traversent la Méditerranée pour atteindre l'Italie ou la Grèce.

Articles en relation

Fin des bateaux de l'UE au large de la Libye

Méditerranée La mission anti-passeurs Sophia ne dispose plus de sa composante navale. La question du débarquement des migrants secourus n'a pas non plus été résolue. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...