Passer au contenu principal

L'UE menace la Russie de nouvelles sanctions

L'Union européenne envisage de nouvelles sanctions contre la Russie en raison de sa «responsabilité» dans la «détérioration de la situation dans l'est de l'Ukraine».

Kiev doit chercher à convaincre la Cour internationale de Justice lundi que Moscou soutient le «terrorisme». (Lundi 5 mars 2017)
Kiev doit chercher à convaincre la Cour internationale de Justice lundi que Moscou soutient le «terrorisme». (Lundi 5 mars 2017)
Keystone
Le FMI et l'Ukraine sont parvenus à un accord préliminaire pour verser une nouvelle aide à ce pays en proie à la crise et à la violence. (Samedi 4 mars 2017)
Le FMI et l'Ukraine sont parvenus à un accord préliminaire pour verser une nouvelle aide à ce pays en proie à la crise et à la violence. (Samedi 4 mars 2017)
Keystone
A firefighter clears debris in Avdiivka after heavy shelling by pro-Russian rebels on February 25, 2017.Sixteen Ukrainian soldiers were wounded within a 24-hour period in clashes with pro-Russian rebels in the conflict-torn east, despite a fresh truce struck last week, the army said. / AFP PHOTO / ANATOLII STEPANOV
A firefighter clears debris in Avdiivka after heavy shelling by pro-Russian rebels on February 25, 2017.Sixteen Ukrainian soldiers were wounded within a 24-hour period in clashes with pro-Russian rebels in the conflict-torn east, despite a fresh truce struck last week, the army said. / AFP PHOTO / ANATOLII STEPANOV
Keystone
1 / 131

Dans un communiqué publié ce mardi 27 janvier, les chefs d'Etat et de gouvernement européens demandent à leurs ministres des Affaires étrangères «d'évaluer la situation et d'envisager toute action appropriée, en particulier de nouvelles sanctions». Ces ministres en discuteront lors d'une réunion extraordinaire organisée jeudi à la demande de la représentante de la diplomatie européenne Federica Mogherini.

Les Vingt-Huit dénoncent «un soutien continu et accru donné par la Russie aux séparatistes, qui souligne la responsabilité de la Russie (...) Nous appelons instamment la Russie à condamner les actions des séparatistes et à mettre en oeuvre les accords» de paix de Minsk, ajoutent-ils.

Ils expriment leur «préoccupation concernant la détérioration de la situation sécuritaire et humanitaire dans l'est de l'Ukraine». Par ailleurs, ils «condamnent la mort de civils dans des bombardements aveugles de la ville de Marioupol».

Une attaque à la roquette des séparatistes prorusses sur cette ville a fait 30 morts samedi. Les attaques se multiplient depuis quelques jours. Neuf soldats ont été tués et 29 autres blessés au cours des dernières 24 heures dans les combats, a annoncé mardi un porte-parole militaire ukrainien.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.