Une université japonaise interdit les fumeurs

Asie de l'EstL'université de Nagasaki a annoncé qu'elle ne recruterait plus d'enseignants fumeurs. D'ici à cet été, le tabac sera également interdit sur le campus.

Le Japon a longtemps été considéré comme un paradis des fumeurs.

Le Japon a longtemps été considéré comme un paradis des fumeurs. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une université japonaise a annoncé ne plus recruter d'enseignants fumeurs, à moins qu'ils ne s'engagent à cesser de s'adonner à la cigarette, en plus d'une stricte interdiction de fumer sur le campus.

«Nous pensons que le fait de fumer ne va pas avec celui de travailler dans l'éducation», a déclaré à l'AFP un porte-parole de l'Université de Nagasaki (sud-ouest), Yusuke Takakura, ajoutant que de telles restrictions n'entravaient pas les libertés individuelles garanties par la loi.

C'est la première université d'Etat à imposer de telles règles à l'embauche, selon les médias locaux.

A compter du mois d'août, l'université va aussi interdire entièrement le tabac et ouvrir une clinique pour ceux qui ont du mal à se défaire de leur addiction, a précisé M. Takakura.

Politique stricte

Le Japon a longtemps été considéré comme un paradis des fumeurs, qui peuvent en griller une dans de nombreux restaurants. Dans la rue en revanche, la politique est plus stricte: des centaines de municipalités au Japon, dont plusieurs arrondissements de Tokyo, ont restreint l'usage du tabac depuis les années 2000, surtout pour des raisons de sécurité (risques d'incendie) et de savoir-vivre (ne pas salir la chaussée en jetant les mégots par terre).

Dans la perspective des jeux Olympiques de 2020, la municipalité de Tokyo a adopté l'an dernier un arrêté qui doit permettre de lutter plus activement à partir de cette année contre le tabagisme passif.

Le texte bannit la cigarette dans l'ensemble des restaurants, quelle que soit leur taille, même s'il est possible d'y installer, sous certaines conditions, des espaces clos pour fumer, lieux où la nourriture et les boissons ne seront pas servies. Idem pour l'enceinte des établissements scolaires.

Au niveau national, une nouvelle loi a été votée, avec une entrée en vigueur prévue l'an prochain, mais elle est bien moins sévère puisqu'elle n'oblige pas les restaurants de petite surface (moins de 100 m2) à interdire de fumer, ce qui veut dire que 55% des établissements seront de facto exemptés. (afp/nxp)

Créé: 23.04.2019, 14h11

Articles en relation

Le CF refuse d'interdire la clope au volant

Suisse Interpellé par une conseillère nationale ayant vécu un incident avec un mégot de cigarette, le Conseil fédéral ne veut pas interdire de fumer dans les véhicules. Plus...

Journée mondiale sans tabac: les chiffres

Santé L'OMS organise, jeudi, sa 21e journée mondiale sans tabac. La cigarette en cinq questions. Plus...

Le coeur risque gros dès une cigarette par jour

Santé Une nouvelle étude démontre les dangers du tabagisme, même à petite dose. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 août 2019
(Image: Bénédicte ) Plus...