Les USA mettent en garde la Corée du Nord

Nucléaire nord-coréenTant que des mesures «irréversibles» vers la dénucléarisation ne seront pas prises, les sanctions envers Pyongyang continueront.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La Corée du Nord ne connaîtra de répit sur le front des sanctions que quand elle aura pris des mesures «irréversibles» vers la dénucléarisation, a déclaré dimanche le secrétaire américain à la Défense Jim Mattis. Le chef du Pentagone, qui s'exprimait à Singapour lors d'une conférence sur la sécurité, a jugé capital que la communauté internationale maintienne pour l'heure ses sanctions contre Pyongyang, alors que se profile le sommet entre le président américain Donald Trump et le leader nord-coréen Kim Jong Un.

«Il n'y aura de répit pour la Corée du Nord que quand elle aura pris des mesures vérifiables et irréversibles vers la dénucléarisation», a-t-il dit lors d'une rencontre avec les ministres sud-coréen et japonais de la Défense. «Nous sommes tenus par un engagement inébranlable à renforcer davantage encore notre coopération en matière de défense, ce qui est le meilleur moyen de préserver la paix».

«Nous pouvons être prudemment optimistes au moment où nous allons de l'avant», a déclaré de son côté le ministre sud-coréen de la Défense Song Young-moo au sujet du dossier nord-coréen.

Une dénucléarisation «complète, vérifiable et irréversible»

M. Mattis a évité de s'exprimer publiquement au sujet du sommet -dont M. Trump a confirmé vendredi la tenue- en renvoyant les questions vers le département d'Etat. Dans une nouvelle manifestation de la détente spectaculaire entre Pyongyang et Washington, le président américain s'est entretenu vendredi pendant près d'une heure et demie dans le Bureau ovale avec le général Kim Yong Chol, présenté comme le «deuxième homme le plus puissant de Corée du Nord».

L'ordre du jour du sommet du 12 juin à Singapour est au coeur de ces tractations entre les deux pays sans relations diplomatiques, qui échangeaient encore il y a six mois menaces et invectives autour des ambitions nucléaires nord-coréennes. Washington réclame une dénucléarisation «complète, vérifiable et irréversible» de la Corée du Nord et se dit prêt à apporter des garanties pour la «sécurité» du régime reclus, qui a toujours considéré son arsenal comme une sorte d'assurance-vie.

«Nous pouvons nous attendre, au mieux, à un chemin de négociations semé d'embûches», a déclaré M. Mattis. «En tant que ministres de la Défense, nous devons conserver une collaboration défensive forte pour permettre à nos diplomates de négocier calmement en position de force en ce moment critique», a-t-il dit. (afp/nxp)

Créé: 03.06.2018, 06h19

Articles en relation

Le chef de la diplomatie russe en Corée du Nord

Russie En attendant le sommet du 12 juin entre Donald Trump et Kim Jong Un, Russes et Coréens du Nord parleront du nucléaire et de la situation dans la péninsule. Plus...

Trump confirme la tenue du sommet avec Kim

Etats-Unis Le président US a confirmé la tenue du sommet du 12 juin avec le leader nord-coréen, à l'issue de sa rencontre avec le général Kim Yong Chol. Plus...

Le bras droit de Kim Jong Un reçu par Trump

Diplomatie En préparation du sommet entre Kim et Trump, ce dernier va se voir remettre vendredi une lettre du dirigeant nord-coréen. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Des parents et des enfants séparés par le rêve américain, paru le 19 juin
(Image: Bénédicte) Plus...