Les USA regroupent leur consulat à Jérusalem

Proche-OrientAprès avoir déplacé l'ambassade américaine à Jérusalem, les USA veulent y incorporer leur consulat général qui fait office de représentation diplomatique auprès des Palestiniens.

«Nous prévoyons d'avoir un rendement significatif et d'augmenter notre efficacité» grâce à cette fusion, a indiqué jeudi le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo.

«Nous prévoyons d'avoir un rendement significatif et d'augmenter notre efficacité» grâce à cette fusion, a indiqué jeudi le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les Etats-Unis vont incorporer leur consulat général, qui fait office de représentation diplomatique auprès des Palestiniens, à leur ambassade auprès d'Israël nouvellement installée à Jérusalem. Les Palestiniens ont immédiatement dénoncé une décision «idéologique».

«Après l'ouverture le 14 mai de l'ambassade américaine en Israël à Jérusalem, nous prévoyons d'avoir un rendement significatif et d'augmenter notre efficacité» grâce à cette fusion, a indiqué jeudi le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo dans un communiqué. Il a annoncé la création d'une «nouvelle unité pour les Affaires palestiniennes au sein de l'ambassade».

Cette décision s'inscrit dans le contexte d'une dégradation continue entre le gouvernement de Donald Trump et les Palestiniens, depuis la décision très controversée du président américain de déplacer l'ambassade des Etats-Unis à Jérusalem.

Le numéro deux de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), Saëb Erakat, a assimilé cette décision à une fermeture de la représentation directe et spécifique de Washington auprès des Palestiniens. Après une série de camouflets antérieurs à l'égard des Palestiniens, «les Etats-Unis ne peuvent jouer aucun rôle dans l'effort de paix» avec Israël, a-t-il ajouté.

«Ne pas prendre position»

Cette décision «n'est pas le signal d'un changement de la politique américaine concernant Jérusalem, la Cisjordanie ou la bande de Gaza», a souligné le chef de la diplomatie américaine. Il a affirmé que les Etats-Unis continuaient «à ne pas prendre position sur les questions du statut final (de Jérusalem), y compris les frontières».

«Les frontières spécifiques de la souveraineté israélienne sur Jérusalem font l'objet de négociations sur le statut final entre les parties» israéliennes et palestiniennes, a rappelé M. Pompeo. Les relations diplomatiques entre les Etats-Unis et l'Autorité palestinienne sont gelées depuis la reconnaissance par Donald Trump de Jérusalem comme capitale d'Israël, fin 2017, et sa décision de transférer l'ambassade américaine.

Le gouvernement américain a annoncé en septembre la fermeture de la mission diplomatique palestinienne à Washington. Il accuse les dirigeants palestiniens de refuser de parler avec l'administration Trump et d'engager des négociations de paix avec Israël sous l'égide des Etats-Unis. Washington a également annoncé la fin de son aide financière bilatérale ainsi que ses contributions à l'agence de l'ONU pour les réfugiés palestiniens (Unrwa). (ats/nxp)

Créé: 18.10.2018, 18h14

Articles en relation

Après le retrait des USA, les Palestiniens consternés

Géopolitique Déjà convaincus que Washington veut «liquider» leur cause, les Palestiniens ont exprimé leur désarroi après la décision américaine de stopper tout financement de l'agence de l'UNRWA. Plus...

La Palestine veut faire annuler le transfert de l'ambassade américaine

Proche-Orient Selon les Palestiniens, qui ont saisi la Cour internationale de Justice, ce transfert est contraire à la convention de Vienne. Plus...

Le Paraguay déplace son ambassade à Jérusalem

Proche-Orient Imitant les Etats-Unis et le Guatemala, le Paraguay va officiellement transférer son ambassade de Tel-Aviv à Jérusalem. Plus...

L'ambassade à hauts risques est inaugurée

Jérusalem Des centaines de responsables américains et israéliens étaient présents à la cérémonie d'inauguration de l'ambassade américaine à Jérusalem. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...