Valérie Trierweiler hospitalisée à Paris

Affaire Hollande-GayetLa première dame de France a été admise à l'hôpital après l'annonce par un magazine people d'une relation amoureuse entre François Hollande et une actrice.

Varélie Trierweiler doit sortir de l'hôpital lundi

Varélie Trierweiler doit sortir de l'hôpital lundi Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'hospitalisation de sa compagne Valérie Trierweiler complique la donne pour François Hollande, à deux jours de sa conférence de presse de la rentrée. Ceci après les révélations d'un magazine sur sa liaison supposée avec l'actrice Julie Gayet.

Valérie Trierweiler a été admise vendredi, au lendemain de la publication d'une enquête sur le site internet de Closer, dans un hôpital parisien et doit en sortir lundi, a indiqué son conseiller, Patrice Biancone.

«Elle avait besoin de repos, elle a été hospitalisée pour des examens», a-t-il dit. Interrogé sur l'avenir de la relation de la première dame avec le président, Patrice Biancone a répondu: «Ensuite, elle décidera ce qu'elle veut».

François Hollande avait déploré vendredi une atteinte au respect de la vie privée et dit étudier des suites judiciaires après la publication d'un article du magazine Closer évoquant sa relation avec Julie Gayet.

«Le président travaille et prépare sa conférence de presse», indique-t-on dimanche dans son entourage.

Peu d'impact dans l'opinion

Le président vit depuis le milieu des années 2000 avec la journaliste Valérie Trierweiler, qui l'a accompagné lors de nombreux voyages à l'étranger et possède un bureau à l'Elysée.

Selon un sondage Ifop pour le Journal du dimanche (JDD), la médiatisation de la liaison supposée entre François Hollande et Julie Gayet a peu d'impact pour l'instant dans l'opinion.

En effet, 84% des personnes interrogées répondent que l'opinion qu'elles ont du chef de l'Etat n'a pas changé après l'article du magazine Closer, tandis que 13% disent qu'elle a changé en mal et 3% en bien.

Plus des trois quarts (77%) des Français estiment qu'il s'agit d'une «affaire privée qui ne concerne que François Hollande» et 23% qu'il s'agit d'une «affaire publique, la vie privée du président concernant tous les Français».

Des questions se posent

Ces révélations vont néanmoins brouiller la grande conférence de presse prévue mardi à l'Elysée et dont le chef de l'Etat voulait faire un temps fort de sa rentrée politique.

Le Point.fr et Médiapart ont estimé dimanche que cette affaire posait, outre la question de l'imprudence de François Hollande lui-même, celle de sa sécurité et de la compétence des services de police.

Selon l'hebdomadaire et le site d'informations, l'appartement qui a abrité les supposées relations secrètes est en effet au nom de Michel Ferracci, soupçonné de liens avec la bande corse dite de la «Brise de mer», et compagnon d'une actrice proche de Julie Gayet.

Or, Michel Ferracci a été condamné le 4 novembre 2013 à dix-huit mois de prison avec sursis dans le procès du Cercle Wagram, cercle de jeux dont il fut l'un des directeurs.

L'Elysée n'a pas voulu commenter cette information.

Créé: 12.01.2014, 16h32

Articles en relation

L'idylle de Hollande, une «affaire privée» pour les Français

Affaire Hollande-Gayet Selon un sondage publié dimanche, la plupart des Français estiment que la vie sentimentale de François Hollande est une affaire privée. Plus...

La presse s'empare de «l'affaire» Hollande

Médias européens Les médias européens se sont immédiatement emparés de la révélation vendredi, par le magazine français Closer, d'une liaison prêtée au président français François Hollande avec l'actrice Julie Gayet. Plus...

Hollande/Gayet: ce qu'en dit le reste du monde

FRANCE De la «crise» pour Hollande aux photos sexy de Julie Gayet, l'«affaire» révélée par Closer a fait le tour du monde. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.