Ceux qui vapotent en public seront arrêtés

PhilippinesLe président philippin a décidé ce mercredi de prendre des mesures drastiques contre l'utilisation de la cigarette électronique.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les policiers philippins ont reçu mercredi l'ordre d'arrêter les personnes vapotant en public et de confisquer leur cigarette électronique, quelques heures après que le président Rodrigo Duterte eut annoncé qu'il allait interdire le vapotage.

Le chef de l'Etat a annoncé mardi soir cette prochaine interdiction, en qualifiant de «toxique» la cigarette électronique, qu'il a accusée de diffuser des «produits chimiques» dans le corps de ses utilisateurs.

Il a ensuite menacé d'arrêter quiconque vapoterait en public aux Philippines, un pays qui a déjà l'une des législations les plus sévères d'Asie contre le tabagisme.

«Ordre du président»

Ancien fumeur, Rodrigo Duterte est connu pour la très violente campagne de lutte contre les stupéfiants qu'il a lancée après son élection en 2016. Mais il a aussi considérablement durci les interdictions du tabac dans les lieux publics.

En invoquant «l'ordre du président», le chef de la police philippine a ordonné «à toutes les unités de police, dans tout le pays, de mettre en oeuvre immédiatement l'interdiction de la cigarette électronique, et de s'assurer que tous les contrevenants soient arrêtés», selon un communiqué.

Le ministère philippin de la Santé s'est récemment fait l'écho de l'hospitalisation d'une adolescente de 16 ans pour une blessure aux poumons qui a été présentée comme directement liée à la cigarette électronique.

Dans un rapport publié en juillet, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a estimé que les cigarettes électroniques étaient «incontestablement nocives» et qu'on ne pouvait pas les conseiller comme outil d'aide à l'arrêt du tabac.

Les autorités sanitaires américaines classent, elles, la cigarette électronique comme «dangereuse» pour les jeunes alors que le nombre des lycéens vapoteurs a été multiplié par presque deux dans le pays entre 2017 et 2018.

L'Inde vient d'interdire l'importation, la vente, la production et la publicité pour la cigarette électronique. Elle est aussi interdite au Brésil, à Singapour et en Thaïlande notamment. (afp/nxp)

Créé: 20.11.2019, 13h17

Articles en relation

Premier décès en Belgique attribué au vapotage

Santé Les autorités belges ont imputé la mort d'un jeune homme de 18 ans à l'usage de la cigarette électronique. Ce serait une première dans le pays. Plus...

Le mystère des maladies percé par les autorités US?

Vapotage Les enquêteurs ont identifié de façon quasi certaine la cause des maladies pulmonaires qui ont touché des milliers d'utilisateurs de cigarettes électroniques aux Etats-Unis. Plus...

Toujours plus de morts à cause du vapotage

Etats-Unis Les liquides infusés au cannabis des cigarettes électroniques font de nombreuses victimes aux Etats-Unis. Plus...

Poumons comme brûlés par des gaz toxiques

Malades du vapotage Une étude publiée mercredi compare les maladies pulmonaires des vapoteurs à des lésions liées à une exposition à des gaz toxiques. Plus...

La France inquiète des effets du vapotage

Santé Après des alertes de pathologies pulmonaires sévères chez des utilisateurs de cigarettes électroniques aux USA, le gouvernement français veut éviter une pareille épidémie. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.