Un véhicule bourré de gaz percute l'ambassade US

Corée du SudLa représentation diplomatique américaine à Séoul a été la cible d'une attaque mardi, à quelques jours de la visite de Trump.

La voiture, qui transportait 28 cartouches de gaz, a été projetée contre l'entrée principale de l'ambassade américaine.

La voiture, qui transportait 28 cartouches de gaz, a été projetée contre l'entrée principale de l'ambassade américaine. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un homme a été arrêté mardi après avoir percuté l'ambassade américaine en Corée du Sud avec un véhicule contenant une trentaine de cartouches de gaz, à quelques jours d'une visite de Donald Trump, a-t-on appris auprès de la police de Séoul.

L'homme, âgé de 40 ans, n'a pas été identifié. Il a été arrêté sur les lieux, a précisé la police.

La voiture, qui transportait 28 cartouches de gaz, a été projetée contre l'entrée principale du bâtiment, l'endommageant partiellement, selon cette source.

Le président américain Donald Trump doit se rendre à Séoul ce week-end après avoir participé au sommet du G20 au Japon.

Un responsable coréen a indiqué cette semaine à la presse que M. Trump envisageait de se rendre dans la zone démilitarisée qui sépare les deux Corées. (afp/nxp)

Créé: 25.06.2019, 17h20

Articles en relation

Un terroriste voulait attaquer l'ambassade US

Belgique Un projet d'attentat visant la représentation diplomatique américaine à Bruxelles a été déjoué, samedi. Plus...

Nucléaire nord-coréen: Trump à Séoul fin juin

Diplomatie Le président américain se rendra à Séoul fin juin pour discuter de la Corée du Nord avec son homologue Moon Jae-in. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.