Victoire républicaine contestée en Géorgie

Etats-UnisLe républicain Brian Kemp revendique sa victoire à l'élection au poste de gouverneur de l'Etat de Géorgie. Un résultat que conteste son adversaire démocrate Stacey Abrams.

Mme Abrams, 44 ans, cherche à devenir la première femme noire à être élue à un poste de gouverneur d'un Etat américain.

Mme Abrams, 44 ans, cherche à devenir la première femme noire à être élue à un poste de gouverneur d'un Etat américain. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'équipe du républicain Brian Kemp a revendiqué mercredi soir la victoire pour l'élection au poste de gouverneur de l'Etat de Géorgie. Mais sa rivale démocrate Stacey Abrams refuse de reconnaître sa défaite tant que tous les bulletins n'auront pas été dépouillés.

«Il est mathématiquement impossible pour Stacey Abrams de gagner ou d'obtenir une nouvelle élection», a déclaré le porte-parole de Brian Kemp dans un communiqué. «Brian Kemp va maintenant entamer la transition en tant que gouverneur élu de Géorgie.»

Mme Abrams, 44 ans, cherche à devenir la première femme noire à être élue à un poste de gouverneur d'un Etat américain. Les résultats officieux de l'élection de mardi donnent une avance de plus de 60'000 voix en faveur de Brian Kemp, qui dépasserait le seuil de 50% des suffrages, condition requise par la législation géorgienne pour éviter un nouveau scrutin.

«Irrégularités» dénoncées

Mais l'équipe de campagne de Stacey Abrams souligne que des milliers de bulletins déposés en ligne ou par procuration n'ont toujours pas été dépouillés. Elle dénonce en outre un «nombre incroyable d'irrégularités» lors du scrutin, citant des cas de bulletins rejetés ou de pannes de machines à voter.

Brian Kemp est accusé par ses opposants de conflit d'intérêts en raison de son statut actuel de secrétaire de l'Etat de Géorgie, ce qui lui permet de superviser le processus électoral et l'enregistrement des électeurs.

Victoires stratégiques pour les républicains

Au total, 36 postes de gouverneurs d'Etat étaient en jeu mardi. Les démocrates n'ont subi aucune perte et se sont emparés en outre de sept postes de gouverneurs, dont certains dans des Etats ayant contribué à la victoire de Donald Trump en 2016. Les républicains ont cependant gagné en Floride et dans l'Ohio, deux «Swing States» qui joueront un rôle crucial lors de la présidentielle de 2020.

En Floride, le maire démocrate de Tallahassee Andrew Gillum a perdu son pari de devenir le premier gouverneur noir de l'Etat. Il a été battu de peu par le républicain Ron DeSantis, ardent partisan de Donald Trump accusé de dérapages racistes.

Les républicains ont également obtenu une victoire majeure dans l'Ohio grâce à Mike DeWine, le procureur général de l'Etat, vainqueur du démocrate Richard Cordray.

Mais dans le Wisconsin, le démocrate Tony Evers est donné gagnant de justesse face au sortant Scott Walker, qui briguait un troisième mandat. Les démocrates ont également remporté les élections au poste de gouverneur dans le Michigan, en Pennsylvanie et au Kansas, trois Etats ayant voté Trump en 2016.

Les candidats démocrates ont également triomphé dans l'Illinois, le Maine, le Nouveau-Mexique et le Nevada, quatre Etats jusqu'ici tenus par les républicains.

(ats/nxp)

Créé: 08.11.2018, 09h36

Articles en relation

Satisfaction mesurée chez les démocrates de Suisse

Midterms Les élections de mi-mandat aux Etats-Unis ont laissé un goût mi-figue mi-raisin pour la représentante des démocrates en Suisse. Les républicains confessent une «déconvenue». Plus...

Les Américains élisent un Congrès divisé

Elections de mi-mandat Le président Donald Trump devra finir son mandat avec un Congrès divisé car les démocrates se sont emparés de la Chambre des représentants. Le Sénat reste républicain. Plus...

Retrouvez le suivi en direct des élections de mi-mandat

Etats-Unis Les démocrates remportent la Chambre des représentants tandis que les républicains restent en tête du Sénat. Au moins 115 femmes ont été élues, un record. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 14 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...