Une vieille dame se voit attribuer deux tombes romaines

PompéiHabitant près de Naples, une dame âgée s'est vue attribuer jeudi par un tribunal italien deux tombes romaines se trouvant au fond de son jardin, bien que celles-ci fassent partie du célèbre site de Pompéi.

Le site antique de Pompéi est classé au patrimoine mondial de l'Humanité par l'Unesco.

Le site antique de Pompéi est classé au patrimoine mondial de l'Humanité par l'Unesco. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Antonietta Nunziata, 80 ans, cultivait autrefois des orangers et des citronniers dans son jardin, jusqu'à ce que les autorités de Pompéi s'en emparent il y a quatorze ans pour mettre au jour ces tombes datant du 1er siècle avant JC, qui ont ensuite été abandonnées en raison de coupes budgétaires.

Ce site, qui fait partie d'une zone relativement peu exploitée de Pompéi, se trouve à l'une des portes de la ville romaine et est aujourd'hui recouvert de végétation et à l'abandon.

D'une surface de 1'490 m2, ce terrain est en bordure du site archéologique (44 hectares, soit le plus grand d'Italie). «C'était un si joli jardin mais ils ne pouvaient même pas l'entretenir! Je suis très énervée», a confié Mme Nunziata à la chaîne de télévision italienne SkyTG 24.

Son avocat, Livio Provitera, a déclaré à l'AFP que sa cliente se retrouvait maintenant face un défi de taille: entretenir elle-même les deux tombes romaines se trouvant dans son jardin. «Elle voulait en fait surtout s'occuper de ses orangers et ses citronniers», a-t-il confié.

Située près de Naples, Pompéi, ensevelie sous les cendres par l'éruption du Vésuve le 24 août 79, constitue l'ensemble le mieux conservé d'une ville de l'époque romaine. Elle est classée au patrimoine mondial de l'Humanité depuis 1997.

Mal géré durant des années et victime d'éboulement, Pompéi fait l'objet d'un ambitieux projet de rénovation, en partie financé par l'Union européenne, qui vise entre autres à améliorer les services pour les visiteurs.

Selon la Commission européenne, le nombre de touristes visitant le site pourrait passer d'environ 2,3 millions actuellement à 2,6 millions par an en 2017. (afp/nxp)

Créé: 11.07.2013, 17h37

Galerie photo

Plus de 130 sites historiques à portée de clic

Plus de 130 sites historiques à portée de clic Google a lancé son World Wonders Project, qui met à portée de souris plus de 130 sites historiques. En Suisse également, où on peut par exemple accéder aux terrasses de Lavaux.

Articles en relation

Un chantier de 105 millions d'euros pour restaurer Pompéi

Archéologie Un ambitieux plan de restauration de 105 millions d'euros a été lancé mercredi à Pompéi pour redonner tout son lustre au célèbre site. Plus...

Un corps du VIe siècle sous la cendre du «Pompéi du Japon»

Archéologie Des archéologues du «Pompéi du Japon» ont mis au jour les restes bien conservés d'un homme du VIe siècle en armure, brûlé vif par des cendres volcaniques alors qu'il tentait d'apaiser la colère de la montagne. Plus...

Un pan de mur s'écroule à Pompéi

Archéologie Un pan de mur d'environ deux mètres cubes faisant partie d'une villa romaine de Pompéi, près de Naples, s'est écroulé vendredi, a annoncé la direction des sites archéologiques de Naples et Pompéi. Plus...

Les plus beaux sites historiques en un clic

Découverte Pompéi, Stonhenge, Versailles. Ou encore, plus proche de chez nous, Lavaux. Tous ces sites historiques, et bien d’autres encore, sont désormais accessibles via le World Wonders Project de Google. Plus...

Une colonne s'effondre sur le site de Pompéi

Archéologie Une colonne d'une maison construite au IIe siècle avant Jésus-Christ s'est effondrée. Les responsables s'inquiètent du manque d'entretien du plus grand site archéologique italien. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 19 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...