«Vieux front républicain pourri» autour de Macron

Marine Le PenArrivée deuxième du premier tour, Marine Le Pen est repartie en campagne lundi dans le nord de la France.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Le vieux front républicain tout pourri, dont plus personne ne veut, que les Français ont dégagé avec une violence rare, essaie de se coaliser autour de M. Macron. J'ai presque envie de dire tant mieux!», a lancé Marine Le Pen, en visite lundi sur un marché à Rouvroy, dans le nord.

Le «front républicain» est la formule couramment utilisée pour désigner les responsables politiques de toute obédience qui appellent à faire barrage à l'extrême droite quel que soit le candidat en face. La majorité de la classe politique française, à gauche comme à droite, a appelé dès dimanche soir à voter pour Emmanuel Macron, contre la candidate du Front national.

L'extrême droite espère cependant récupérer des voix dans les rangs de la «France insoumise», menée par le tribun de la gauche radicale, Jean-Luc Mélenchon qui, après une percée spectaculaire, n'a pas donné de consigne de vote. Les souverainistes qui ont voté pour des petits candidats et la frange la plus conservatrice de la droite pourraient aussi lui apporter des voix.

Macron, «faiblard» sur le terrorisme

Marine Le Pen a assuré n'avoir «pas de déception» quant à son score au premier tour dimanche (21,43% selon les derniers résultats), derrière M. Macron (23,75%). «Nous sommes des challengers pleins d'espérance et de dynamisme», a-t-elle assuré.

«Je suis venue pour démarrer cette campagne de second tour de la seule manière que je connaisse, à savoir sur le terrain, avec le peuple français, pour attirer leur attention sur des sujets éminemment importants, aujourd'hui celui du terrorisme islamiste», a ajouté Marine Le Pen, accusant son adversaire d'être «faiblard» sur le sujet.

La campagne pour le deuxième tour, le 7 mai, a commencé dès lundi entre la dirigeante d'extrême droite anti-Europe et anti-mondialisation et l'ancien ministre de l'Economie pro-européen, novice en politique, jamais élu, sans parti, qui a réussi à sortir en tête du premier tour.

(afp/nxp)

Créé: 24.04.2017, 12h54

Articles en relation

La France est secouée par un «big bang»

Présidentielle La presse française revient largement lundi sur les qualifications de Emmanuel Macron et Marine Le Pen pour le 2e tour. Plus...

Marine Le Pen se classe première en France voisine

Présidentielle La présidente du FN est première dans plusieurs départements limitrophes de la Suisse. Sauf la Haute-Savoie. Plus...

Un Front républicain contre Marine Le Pen

Présidentielle française François Fillon et Benoît Hamon ont appelé à faire barrage au FN, Jean-Luc Mélenchon a refusé de donner une consigne de vote. Plus...

Macron et Le Pen au second tour

Présidentielle française Selon les premiers résultats, Emmanuel Macron arrive en tête du premier tour avec 23,75% des voix, devant Marine Le Pen, 21,53%. Plus...

Marine Le Pen se félicite d'un résultat «historique»

Présidentielle française La candidate du Front national, qualifiée pour le second tour de l'élection présidentielle, s'est exprimée depuis son fief d'Henin-Beaumont. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 22 août 2019
(Image: Bénédicte ) Plus...