Vingt-deux ans après le massacre de Srebrenica

Bosnie-HerzégovineLe 11 juillet 1995, près de 8000 hommes étaient massacrés dans l'enclave musulmane. Vidéo.

Vidéo: Catherine Cochard

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En quelques jours de juillet 1995, plus de 8'000 hommes et adolescents bosniaques musulmans ont été massacrés par les forces serbes de Bosnie du général Ratko Mladic alors qu'ils tentaient de fuir l'enclave de Srebrenica.

Ce bain de sang est considéré comme un acte de génocide par la justice internationale, et le pire massacre sur le sol européen depuis la Deuxième Guerre mondiale.

Créé: 11.07.2017, 16h57

Articles en relation

«A Srebrenica, le maire serbe nie le génocide»

Balkans Chaque année, la petite ville de Bosnie-Herzégovine connaît un regain de tension à l’approche des cérémonies du 11 juillet. Reportage. Plus...

Srebrenica: les Pays-Bas responsables du massacre

Justice internationale En juillet 1995, 35o musulmans ont été massacrés par les Serbes dans une enclave sous protection des casques bleus néerlandais de l'ONU. L'Etat néerlandais est fautif, selon le TPI. Plus...

Erdogan accuse la Haye des crimes de Srebrenica

Turquie Le président turc impute aux Pays-Bas le massacre de «plus de 8000 musulmans» à Srebrenica, enclave qui était sous la protection des Casques bleus néerlandais en juillet 1995. Plus...

La Bosnie veut rejuger la Serbie pour génocide

Cour internationale de justice La Bosnie veut faire réviser le verdict de 2007 qui reconnaît le génocide de Srebrenica mais pas la responsabilité serbe. Plus...

Le procès de Srebrenica devant la justice ajourné

Serbie Le premier procès organisé par la justice serbe contre des auteurs présumés du massacre de 1995 est reporté. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.